Recherche
Bibliothèque
Se connecter
Nous ne sélectionnons pas nous-mêmes les vidéos qui apparaissent sur nos pages Topics, elles sont automatiquement choisies par un algorithme. Si vous pensez qu'une vidéo n'appartient pas à un Topic, merci de nous la signaler.

Estonie

Regarder en plein écran
il y a 3 ans

Marine Le Pen fait un selfie controversé avec un militant radical estonien « suprémaciste »

KANGAI NEWS
KANGAI NEWS
Marine Le Pen s’est fait prendre en photo mardi en Estonie avec un militant radical du parti d’extrême droite local Ekre. Un cliché sur lequel les deux responsables font un signe familier des suprémacistes blancs, dont la présidente du Rassemblement national dit ignorer la signification.

Un selfie qui fait débat. En visite mardi 14 mai en Estonie, Marine Le Pen s’est fait prendre en photo avec un militant radical du parti d’extrême droite local Ekre, sur lequel tous deux font un signe... adopté par les suprémacistes blancs. « J’ai fait un selfie à sa demande avec un signe, pour moi, de "ok". J’ai été informée que ce signe pouvait avoir une autre signification. Dès que j’en ai eu connaissance, j’ai immédiatement exigé que la photo soit supprimée » du compte Facebook du militant, a expliqué la présidente du Rassemblement national.

Et Marine Le Pen d'ajouter : « Je n’avais jamais entendu parler d’une autre signification à ce geste pour moi tout à fait anodin. »

Sur le cliché, les deux responsables forment un cercle avec le pouce et l’index, les trois autres doigts levés.Figure bien connue des plongeurs sous-marins pour signifier « ok », cette position de la main a depuis été reprise par les partisans de la supériorité de la race blanche aux États-Unis (« White Power »).

Vidéos plus anciennes