Nous ne sélectionnons pas nous-mêmes les vidéos qui apparaissent sur nos pages Topics, elles sont automatiquement choisies par un algorithme. Si tu penses qu'une vidéo n'appartient pas à un Topic, merci de nous la signaler.

Mont Ventoux

il y a 12 jours

À l'assaut du Mont Ventoux et du cancer de la prostate

What's up Doc
What's up Doc
Ils étaient 300 : médecins, urologues, chercheurs, patients ou simples sportifs ; samedi 17 septembre, à s'élancer dans la montée à vélo du Géant de Provence. La mission : presque 60 kilomètres de route et des centaines de mètres de dénivelés dans un décor grandiose.

Certains avaient fait le déplacement pour avoir le plaisir de grimper aux côtés de la légende Bernard Hinault, quintuple vainqueur du Tour de France et parrain de l’évènement. « C’est un col mythique. Le mont chauve comme on dit. Il n’y a rien là-haut ou beaucoup de vent, c’était le cas aujourd’hui. Un tel évènement permet de faire parler du cancer de la prostate, de parler du dépistage, c’est important », nous a confié l'ancien coureur professionnel.

Car ce week-end, il était avant tout question de cancer de la prostate. 1er cancer masculin, dont 1 homme sur 7 sera atteint au cours de sa vie. Un cancer responsable de 8 100 décès par an, mais dont les chances de guérison sont grandes lorsqu’il est décelé précocement.

C’est tout le discours du Pr Georges Fournier, président de l’AFU : « Le cancer de la prostate est tabou, pour la plupart des gens, c’est une maladie qui touche des hommes âgés. Quand on a un cancer de la prostate pris en charge au début, c’est le seul moment où on peut en être guéri. On a le moyen de le détecter tôt par une simple prise de sang qui s’appelle le PSA. Il faut le faire à partir de 50 ans, parce que c’est une maladie insidieuse, qui est silencieuse au début. » D'où l'idée de créer cette campagne de communication grand public Roulons contre le cancer de la prostate, avec la grimpe du Mont Ventoux comme point d'orgue.

Pour lever des fonds et faire parler de la maladie, les cyclistes n'ont pas ménagé leurs efforts afin de relever le défi. On regarde ?
Plus sur