Recherche
Bibliothèque
Se connecter
Nous ne sélectionnons pas nous-mêmes les vidéos qui apparaissent sur nos pages Topics, elles sont automatiquement choisies par un algorithme. Si vous pensez qu'une vidéo n'appartient pas à un Topic, merci de nous la signaler.

Léa Salamé

Regarder en plein écran
il y a 3 jours|7 vues

« Ah carrément ? » : Léa Salamé surprise par Valérie Pécresse

Pause Fun
Pause Fun
« Ah carrément ? » : Léa Salamé surprise par Valérie Pécresse
Arrivée en tête du premier tour lors des élections régionales en Île-de-France, Valerie Pecresse se réjouit de devancer ses adversaires avec 35,94% des suffrages. "Je suis le seul rempart contre cette gauche extrême", a-t-elle assuré sur les ondes de France Inter ce mardi 22 juin, avant d'ajouter : "Aujourd'hui, vous l'aurez compris, l'enjeu est trop important. C'est, en Île-de-France, un choix de société. Est-ce que vous voulez la République, ou est-ce que vous votez contre la République ?". Un discours qui n'a pas manqué de surprendre Léa Salamé."Ah carrément ? C'est carrément ça. Voter pour vous c'est la République, voter pour les autres c'est contre la République?", a demandé la présentatrice. "Bien écoutez, demandez à Carole Delga ce qu'elle en pense, demandez à Alain Rousset, demandez pourquoi ils ne s'allient pas avec cette gauche indigéniste, racialiste et qui a perdu ses valeurs universalistes", a-t-elle avancé. Des propos faisant suite à la fusion des trois listes de gauche encore lice aux régionales : Julien Bayou, Clémentine Autain, et Audrey Pulvar.Avec 10,5% des voix, Audrey Pulvar n'a pas su convaincre les Franciliens, se classant en cinquième place du premier tour des régionales en Ile-de-France. Mais son combat n'est pas terminé. En effet, la jeune femme a appelé ses électeurs à détrôner la présidente sortante. "Venez voter pour battre la droite de madame Pécresse !", a-t-elle lancé. L'ancienne journaliste a ensuite annoncé son alliance. "Bravo à Clémentine Autain et à Julien Bayou pour leurs résultats ce soir. Dans une démarche de responsabilité, la liste Ile-de-France en Commun se tient à leur disposition pour que nous trouvions ensemble le chemin d'une large union de la gauche, ouvert et républicaine, et bien sûr écologiste", a-t-elle indiqué. De son côté, Valérie Pécresse a assuré arrêter la vie politique en cas de défaite au second tour. "Ce sera stop ou encore Pécresse", a-t-elle assuré.
Plus sur
Ajoutées

il y a 2 semaines