Nous ne sélectionnons pas nous-mêmes les vidéos qui apparaissent sur nos pages Topics, elles sont automatiquement choisies par un algorithme. Si tu penses qu'une vidéo n'appartient pas à un Topic, merci de nous la signaler.

Arielle Boulin-Prat

il y a 25 jours

La décision est enfin tombée : Arielle Boulin-Prat et Bertrand Renard ("Des chiffres et des lettres") aux prud'hommes.

Allo Trends & Fun
Allo Trends & Fun
#ConseilPrudhommes #Licenciement #Justice

Des chiffres et des lettres : les juges emblématiques contestent leur départ

Depuis un an et demi, Arielle Boulin-Prat et Bertrand Renard, les juges historiques du jeu Des chiffres et des lettres, se battent pour contester leurs départs jugés abusifs de France 3. Après 36 et 47 ans de service respectivement, les deux compères ont décidé d'attaquer France Télévisions en justice devant le Conseil des Prud'hommes. Leur objectif est de faire reconnaître leur licenciement comme injustifié et de transformer leurs nombreux contrats à durée déterminée d'usage en un seul contrat à durée indéterminée. De plus, ils réclament chacun 500 000 euros de dommages-intérêts à leur ancien employeur.

Un verdict indécis au Conseil des Prud'hommes

Ce vendredi 26 janvier 2024, Arielle Boulin-Prat et Bertrand Renard se sont présentés devant le Conseil des Prud'hommes de Paris dans l'espoir d'obtenir une décision concernant leur affaire. Malheureusement, les quatre jurés en charge du dossier n'ont pas réussi à trouver un accord majoritaire. Lors de l'audience, l'avocate des juges a dévoilé les conditions "vexatoires" de leur licenciement, notamment la baisse de 60% de leur rémunération imposée par visioconférence. Cette baisse de salaire est justifiée par le changement de diffusion de l'émission, passant du lundi au vendredi au samedi et dimanche.

Une décision reportée

Arielle Boulin-Prat et Bertrand Renard ont refusé cette réduction drastique de leur salaire. Au lieu de proposer une réaffectation à ces derniers, France Télévisions a décidé de les écarter de manière abrupte. L'avocate des plaignants estime que cette décision est liée à l'âge avancé de ses clients, qui ont tous les deux plus de 65 ans. Cependant, l'avocat de la défense a souligné le fait que l'animateur Laurent Romejko, lui aussi âgé de plus de 60 ans, a été renouvelé. Face à ces contradictions, les quatre jurés n'ont pas pu trouver un accord et une décision majoritaire. L'affaire sera donc réexaminée par une formation exceptionnelle de cinq juges, mais cela prendra entre 18 et 24 mois.

Une attente prolongée

La nouvelle audience, composée de cinq juges dont un magistrat de carrière, ne se tiendra que dans "18 à 24 mois". À la sortie de l'audience, Arielle Boulin-Prat et Bertrand Renard ont ironisé sur leur situation en espérant ne pas être déjà "morts d'ici là". Les deux juges emblématiques de Des chiffres et des lettres ont été remplacés par Stéphane Crosnier et Bl
Ajoutées

il y a 1 an