Recherche
Bibliothèque
Se connecter
Nous ne sélectionnons pas nous-mêmes les vidéos qui apparaissent sur nos pages Topics, elles sont automatiquement choisies par un algorithme. Si vous pensez qu'une vidéo n'appartient pas à un Topic, merci de nous la signaler.

Samir Nasri

Regarder en plein écran
le mois dernier

Samir Nasri : Humilié par un ex-coéquipier sur son poids, il réplique directement !

Allo Trends & Fun
Allo Trends & Fun
Samir Nasri : Humilié par un ex-coéquipier sur son poids, il réplique directement !
A l’occasion du « match des légendes » entre une team OM et une team UNICEF, du beau monde était présent sur le terrain. Si le retour de Didier Drogba au Vélodrome a beaucoup fait parler, la forme physique de Samir Nasri également. Celui qui a officiellement pris sa retraite il y a seulement quelques mois a été vu sur la pelouse avec un petit embonpoint.Il n’en fallait pas plus pour voir de nombreuses critiques sur les réseaux sociaux. En effet, l’ancien joueur de l’Olympique de Marseille a été la cible d’attaques de la part des internautes. Mais pas seulement.Samir Nasri a également été la cible de Lorik Cana. L’Albanais passé par le PSG est resté plusieurs années à Marseille. Il n’a pas manqué de se moquer de son ancien coéquipier en interview. Lorsqu’un journaliste lui a demandé ce qu’il pensait de Samir Nasri, la réponse ne s’est pas fait attendre. En effet, l’ancien joueur de l’Olympique de Marseille a lancé une petite pique à son collègue : « T’as pas vu, ils sont venus à deux, il y a Samir et Nasri sans déconner », a-t-il rétorqué au journaliste.Comme vous avez pu le voir, Lorik Cana n’a pas été tendre avec son ancien coéquipier. Heureusement, cette attaque en règle était bon enfant. En effet,  les deux hommes s’apprécient, comme l’a montré Samir Nasri en zone mixte après le match.Interrogé par le même journaliste sur cette pique, le jeune homme ne s’est pas laissé faire. Il en a profité pour répliquer : « J’aurais aimé lui remettre un corner comme contre Paris mais il n’a pu jouer que cinq minutes… ». Une déclaration qui met définitivement fin à ce petit clash.
Plus sur