Teyssier-Verger

Bonjour, voici le MENU...Bon apppétit : <br /><br />1. "Bouchonne toi les oreilles": nous avons voulu parler sans rien dire. <br /><br />2. Avec ce cinéma foudre, il fallait parler de la fin du monde à l'ère de l'écologie mise à la mode, nous voulions citer ces beaux films et créer une ambiance amazonienne grâce à Kinski qui est un acteur hors pair. <br /><br />3. C'est un film souvenir d'une visite dans une galerie hype de New York où l'idée était de...non je vous laisse voir par vous-même. <br /><br />4. Film genre "rôde trip" sur le pouce à Roma. <br /><br />5. Sebastien joue une musique mystique qu'il m'a demandé de cinéma-foudrer, ce que j'ai fait avec plaisir. <br /><br />6. Certains restent hermétiques au Surréalisme ou à la Banalyse; nous voulions avec ce cinéma foudre avoir, nous aussi, nos ennemis, afin de déconcerter, y'en a marre de tous ceux qui cherchent le comment du pourquoi. <br /><br />7. "Psycho bello" relate une virée entre amis sur le plateau de la croix rousse à Lyon un soir où il fallait rattraper le temps perdu. <br /><br />8. Rimbaud est quelque part, une biche est morte. <br /><br />9. Un train mystérieux emmène à Tende ceux qui partent sur un coup de dés. <br /><br />10. Au Burkina Faso, un soir, je filmais une minute d'orage blancs et noirs, et vice versa, je ne me doutais pas que par la suite Carla Bruni blondirait dans la gueule du loup! <br /><br />11. Un jour un ami musicien nous a demandé de faire un clip à Genève; on va remettre ça au printemps prochain, avec toutes nos trippes. <br /><br />Bon voyage dans la lune du cinéma foudroyé. <br /><br />- Sur internet, je ne dépose que "le bas du panier", car nous sommes ici trop nombreux pour partager ce qui se montre en vis à vis en tête à tête). <br /><br />J'espère qu'après ces mises en bouches <br />vous viendrez voir mon premier film <br />"Un mental en péril" (20 minutes, couleur, Pérou et Hollande). <br /><br />Vos commentaires sont attendus. Il vaut mieux dire que ne pas parler ! <br /><br />