Vincent Cornu

il est tellement plus facile de haïr que de chercher à comprendre ...