LFG : pas drôle mais finalement intéressant !

Découvrir le nouveau player
RadicalEdd
298
227 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
Voici une video dans laquelle on fait le bilan sur LFG, l'émission du joueur du grenier traitant du mmo.
Il semblerait qu'après une première partie décevante, la barre a été remonté pour la suite, reste à savoir jusqu'où...

2 commentaires

Deja je ne suis pas hostile à cette trinité, j'apprécie simplement de ne pas être restreint à une mentalité de jeu. De ce fait on peut se poser la question "pourquoi cette trinité intéresse les joueurs?". On aime bien se cacher derrière l'idée bien pratique du teamplay et de la cohésion de groupe mais je crois que c'est surtout pour une autre raison, je dirais même 3 autres raisons : simplicité, efficacité, vanité. En effet il est gratifiant de se rendre compte qu'on a vaincu une difficulté en se contentant de remplir la fonction qui nous a été donné. Si on retire cela alors on s'expose à vivre l'inverse : difficulté, insécurité, humilité. En effet il devient peu rassurant de ne savoir si on va vaincre en cette absence de garanties. Et c'est justement la l'interet. Jouer à un jeu c'est aussi se confronter à des embuches sans être sur d'y arriver. On remplace le doux réconfort du plan en faveur de l'incertitude de notre propre skill. On peut du coup y ajouter la skill des autres joueurs du groupe confrontés au même obstacle. Ces même joueurs auxquels on va devoir faire confiance pour, non pas simplement suivre les consignes, mais se débrouiller pour gagner ensemble. D'ailleurs vu comme ca la cohésion de groupe a tendance à être plus forte en l'absence de la trinité. Cela veut dire que ceux qui aident le groupe le font car ils l'ont choisi et non pas car c'était prévu au briefing. C'est alors que se dessine la véritable différence entre ces deux mentalité : la liberté. Se confronter à la liberté c'est risquer de devoir souffrir de l'égoisme mais aussi de découvrir des situations de jeux dynamiques où chacun apporte ce qu'il a en réserve de lui-même. On retrouve ce genre d'esprit dans les rpgs irl d'ailleurs (sur table ou en grandeur nature).Tout cela pour dire que cette trinité est avant tout un confort bien pratique qui impose une structure par peur des problèmes. S'en émanciper c'est s'accorder la fraicheur de la liberté. C'est risquer d'être déçu dans l'espoir de passer un moment encore meilleur. Vu la richesse et la vastitude de l'univers de GW2 et de ses options de jeu je trouve que leur choix correspond parfaitement.
Par RadicalEdd l'année dernière
J'attendais cette vidéo avec impatience après ta première critique intéressante de LFG 1 !Personnellement je partage plus l'opinion des chroniqueurs de LFG , GW2 est une grande déception pour moi notamment sur l'attribution des rôles comme en parle justement le joueur du grenier dans sa chronique. Le PvP m'a également pas mal déçu par son manque d'objectifs (aucune nécessité de se stuff , du coup plus tellement de buts à atteindre). L'éventail des sorts qui est moindre comparé au 1 , bref tout pleins de petits défaut qui, cumulés ne m'ont pas convaincu. Plus gros point noir pour moi c'est bien évidemment la disparition de la Sainte-Trinité (désolé je fais partie des vieux sacs ! :p) .Je ne suis pas certain que cette disparition sois une bonne chose. Certe elle apporte une innovation au gameplay de GW2 permet d'innover mais je ne suis pas convaincu par l’intérêt de cette innovation. D'ailleurs l'argument auquel j'adhérais totalement dans la chronique en défaveur de cette disparition était que ça favorisais le côté "solo" du jeu. Ce qui , dans un MMO est relativement étrange. J'attend ton avis et tes arguments sur les avantages de la disparition de cette fameuse sainte-Trinité avec grande impatience dans l'espoir de comprendre un peu mieux ton point de vue la dessus car pour l'instant je ne trouve pas d'arguments en sa faveur !
Par Camarade Kurk l'année dernière