Advertising Console

    Jean-Christophe Cambadélis : "[Retraites] Je suis pour la trithérapie. (…) Il faut respecter la forme initiée par Jean-Marc Ayrault"

    Repost
    Public Sénat

    par Public Sénat

    1,9K
    272 vues
    L'invité politique
    Le 14/05/2013 à 8h15 sur Radio Classique et Public Sénat,
    Jean-Christophe Cambadélis, député de Paris et Vice-président du Parti socialiste européen
    Invité de Guillaume Durand et Gilles Leclerc

    Extraits

    A propos des incidents au Trocadéro :
    « Les actes sont intolérables, inqualifiables, tout le monde les condamne aujourd’hui. Bien sûr, comme les événements sont intervenus dans la nuit, dès le lendemain matin, tout le monde dit : « on n’aurait pas dû le faire ». (…) Moi ça m’a étonné, mais je n’ai pas fait de communiqué disant qu’il ne fallait pas le faire. (…) Il ne faut pas ajouter à des agissements de crétins un débat débile. (…) Manuel Valls n’est pas responsable. (…) Il y a eu un gros raté dans le sens où on n’a pas anticipé, mais personne ne l’a fait. »

    A propos des retraites :
    « Il m’étonnerait que le Président de la République dise ce qu’il faut faire sur les retraites. (…) Tout le monde est d’accord pour dire qu’il faut faire quelque chose, il y a une avancée. (…) Les partenaires sociaux discutent, c’est bien, il ne faut pas aller plus vite que la musique. (…) Je suis pour la trithérapie. (…) Il faut respecter la forme initiée par Jean-Marc Ayrault sur ce sujet, il ne faut surtout pas mettre du sel et du poivre dans le débat si nous voulons qu’il aboutisse. »

    A propos de François Hollande et d’un éventuel remaniement :
    « J’attends de lui qu’il éclaire le deuxième souffle de son quinquennat. (…) Les rumeurs sont fondées. Je pense que ça va se faire, mais quand et à quel moment ? Un remaniement avec Jean-Marc Ayrault, le problème n’est pas de changer le capitaine de l’équipe qui me semble faire parfaitement son travail. »