Eva Joly envisage une sortie du gouvernement si la centrale de Fessenheim n'est pas fermée

Découvrir le nouveau player
199 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
"Fessenheim, c'est une promesse du candidat Hollande, c'est l'acte fondateur de l'accord qui nous lie. Tout recul sur Fessenheim aurait des conséquences." Eva Joly rappelle la "dangerosité de cette vieille centrale sur une faille sismique". Interrogée sur la possibilité d'un départ des Verts du gouvernement si la centrale n'était pas fermée, Eva Joly répond : "alors je pense que oui. En tout cas pour moi, c'est une ligne rouge."

0 commentaire