Advertising Console

    David Assouline : "[Lors du Mariage pour tous, à Droite] Ils ont cautionné des propos violents et même des violences physiques dans la rue.""

    Repost
    Public Sénat

    par Public Sénat

    1,9K
    54 vues
    L'invité politique
    Le 3 mai 2013 à 8h15 sur Public Sénat et Radio Classique,
    David Assouline, sénateur de Paris et porte-parole du PS
    Invité de Perrine Tarneaud et de Guillaume Durand

    Extraits

    A propos des attaques de François Fillon :
    « François Fillon est très mal placé pour porter ce type de jugement. Lui a accepté d’être un simple collaborateur de Nicolas Sarkozy. Et puis sur toutes les questions où il attaque François Hollande, il a un bilan catastrophique. Il a commencé par dire “Je suis à la tête d’un Etat en faillite” et puis il a creusé la dette de 600 milliards d’€. Il a doublé la dette. Donc franchement, en termes d’irresponsabilité, il est bien placé. »
    (…)
    « Pour les Français, le jugement de ceux qui gouvernent se fait à l’aune de l’emploi. Tant qu’il n’y a pas de résultats tangibles, (…) et bien ils ont un scepticisme voire un rejet de ceux qui gouvernent. C’est pour cela que François Hollande en a fait sa priorité. »

    A propos de l’opposition :
    «La droite se comporte comme s’il n’y avait pas eu d’élection démocratique de François Hollande. (…) Ils appellent à manifester globalement contre le Président fin mai. Mais on attend toujours une contre proposition !
    (…)
    La droite est en train de dérouler le tapis de la “délégitimation” du suffrage universel et des élections qui ont eu lieu et donc de laisser le tapis rouge déployé pour Marine Le Pen. On voit bien qu’ils n’ont pas régler leur problème de leadership, qu’ils n’ont pas de contre proposition, mais ils sont dans une violence énorme. Ils ont eu une attitude, lors du débat sur le mariage homosexuel, qui était à la lisière du respect de la démocratie parlementaire. Ils ont cautionné des propos violents et même des violences physiques dans la rue. Ils appellent à manifester comme cela globalement [fin mai] sans perspective derrière, sans proposer autre chose. »

    A propos de Jean-Luc Mélenchon :
    « Il est dans une stratégie absolument suicidaire qui est de miser sur l’échec de la gauche. Il a tord. »

    A propos de DailyMotion et l’action d’Arnaud Montebourg :
    « Il y a des dizaines et des dizaines d’emplois qui ont été sauvés ou des plans sociaux [rattrapés] par le Ministère du redressement productif. Il y a eu beaucoup plus d’emplois sauvés que d’emplois perdus. (…) Je parle de fermeture de sites industriels. C’est une année où on remet des fondamentaux : maîtriser nos fonds publics tout en maintenant des équilibres sociaux et de la cohésion sociale. »
    (…)
    « Matignon l’a dit hier : la position qui consiste à ne pas être sous la dépendance de grands groupes américains est quelque chose qui est largement partagé dans notre pays. (…) Il y a une stratégie européenne à opposer à des grands groupes comme Google. »