Irish Coffee - The Irish Rover

apm-production
0
127 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
Once upon a coffee band...

La mer, le port, les bateaux… Est-ce l’existence d’une liaison transmanche entre leur ville et Cork qui a poussé les Havrais César et JD à s’intéresser à la musique irlandaise ? Peut-être, ou peut-être pas… Mais en tout cas, c’était un bon terrain d’entente pour ce guitariste de hard rock en rupture de groupe et ce violoniste classique échappé d’un orchestre symphonique ! Après environ 2 ans d’exploration des jigs, hornpipes et autres reels irlandais, le duo a été rejoint par Olivier, vieux copain de JD, au chant, Antoine, bassiste qui avait déjà fondé un groupe de hard avec César, et Chrystel, jeune chanteuse à la recherche d’une formation où exprimer ses talents. Au début de l’année 2002, Irish Coffee était né.

Avec ces nouveaux venus, le répertoire du groupe a pu s’enrichir de chansons, essentiellement des chants de marins et de pubs traditionnels, du genre de ceux qu’ont popularisé les Dubliners, les Dublin City Ramblers ou encore les Pogues. A ces chansons se sont ajoutées des compositions plus actuelles de Solas ou de Karan Casey, ainsi que des instrumentaux québécois. L’arrivée de Solena et de son accordéon fin 2003 a donné une autre couleur au groupe…

L’année 2004 a failli sonner le glas d’Irish Coffee. Ce fut d’abord le départ d’Antoine pour raisons professionnelles, puis surtout la mort prématurée d’Olivier, parti rejoindre Molly Malone à bord de l’épave de l’Irish Rover, une triste nuit de novembre. À peine remis de ce choc, le groupe subit un nouveau revers lorsque César dut partir pour la Corée du Sud où il avait trouvé un emploi...

L’arrivée de Denis (guitare, basse, ukulélé, chant) et d’Alain (guitare, chant) à l’automne 2005 a permis à Irish Coffee de se remettre en selle. Après quelques mois de répétitions, les concerts ont pu reprendre au printemps 2006. JD, qui a plus d’une corde à son violon, s’est mis au chant, Solena a ajouté des percussions sur certains morceaux, Denis et Alain ont apporté dans leurs bagages quelques chansons tirées du répertoire de Paul McCartney ou d’U2…
En 2007 la venue de Cécile (flûte) a su redonner du souffle au répertoire !

Le départ de Chrystel partie vivre à la montagne en 2008 a amené les garçons de la formation à chanter. Foin des belles ballades romantiques : Irish Coffee donne dans la chanson de pub et la chanson à boire tout en continuant à faire danser la jig et la polka.

En 2009 c'est Cécile qui part avec sa flûte dans l'Est. Isabelle arrive alors comme flûte de dépannage et finalement, amène ses cuillers, sa flûte irlandaise et pose ses valises car elle trouve le whiskey dans le café à son goût.

L’aventure continue : L'Irish Rover est toujours perdu entre Cork et Manhattan, il y a toujours autant de whiskey in the jar et Molly Malone continue de vendre des moules et des coquillages au marché de Dublin! Venez taper dans vos mains, danser et reprendre en choeur les couplets d’Irish Coffee !...

0 commentaire