Advertising Console

    AGDE - 2013 - Rassemblement du 1° Mai 2013 avec la CGT

    Reposter
    HERAULT TRIBUNE

    par HERAULT TRIBUNE

    418
    1 648 vues
    Rassemblement du 1° Mai 2013 AGDE avec la CGT

    Elle avait tout d'une grande ! Cette manifestation Agathoise des travailleurs marquée du sceau de la crainte d'un nombre record de chômeurs en Agde et de la peur partagée d'une majorité de Français d'une explosion sociale. Tout également d'une grande, parce des drapeaux à la sonorisation, du chant de l'Internationale à la présence d'élus locaux, la manifestation a rassemblé un nombre fractionné de participants du fait de la division des syndicats en ce 1° Mai 2013 .
    Comme partout en France le bilan de cette mobilisation, marquée par le refus de l'austérité, fût donc plutôt timide. Néanamoins au regard des 160 000 personnes seulement ayant manifesté à travers tout le pays à l'appel de la CGT , la centaine de participants Agathois a bien résisté à la crise et à la désunion des syndicats.

    La CGT avait organisé un de ces 286 défilés en France à Agde. Le projet de loi sur la sécurisation de l'emploi, signée par la CFDT mais que la CGT qualifie d' «accord scélérat» semble être la raison principale de cette fissure ?
    A Agde : le Chomage , l'hopital et les députés

    Noelle RIGAL la responsable de l'UNION locale CGT a rappellé que cette journée des travailleurs avait pour bu de réaffirmer les exigences du monde du travail et construit le progrés social. La lutte contre l'austérité payée par les peuples est un crédo et les responsables " Le Capital et la Finance " sont désignés du doigt pour être les " payeurs de cette crise : le patronnat, les possédants , les banques et les paradis fiscaux et sur les marchés financier.

    La crise s'aggravant les conséquences sociales sont lourdes pour les salariés , les jeunes, les retraités , et les privés d'emploi , pour Noelle RIGAL la transposition dans la loi de l'accord national interprofessionnel du 1Janvier 2013 remets en cause les droits des travailleurs et est inacceptable.Avccroitre la précarité, faciliter les liceciements, baisser les salaires dégrader les conditions de travail ne sont pas de ssolutions pour garantir l'emploie et de regretter qu'à une exception prés les députés de l'Herault aient tous voté cette loi: Une banderille a peine déguisée à l'adresse du député de la circonscription Sébastien DENAJA : " On attend de ces élus un peu de courage et le respect de celles et ceux qui travaillent " reprenant ensuite une phrase de Jaures à l'adresse des députés scélérats " Vous écorchiez la grande bourgeoisie lorsque vous étiez dans l'opposition maintenant que vous êtes au pouvoir vous étrangler les travaileurs "
    La CGT a agthoise militante localement a assuré de son soutien et de son aide le collectif citoyen qui se bat pour l'installation d'un vrai service d'urgence à l hopital d'AGDE et qui a déjà vu plus de 7000 signataires adhérer à cette motion..
    L'internationale pour rassembler signala également le terme de la fin deu Rassemblement sur Agde avant que les participants ne se retrouvent à Vias à l'occasion d'un couscous fraternel.
    Quelques participants notaient également que contrairement à l'an passé où l'UMP avait organisé à quelques mètres de ce traditionnel Rassemblement travailleur un autre rassemblement en période pré élective des législatives, n'a pas persévérer dans cette voix contestatrice

    Ci dessous VIDEO de la manifestation à Agde et entretien avec Noelle RIGAL