5.movie

Michel-de-Rubelles
1
4 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
Armande cherche à convaincre sa sœur de rester fille. Nous notons que dans la tirade cinq, comme dans les autres, Armande s’exprime avec force exclamation ce qui la pose comme une personnalité maniérée. Ses propos expriment le mépris qu’elle peut approuver contre une attitude commune et ceux qui l’adoptent. Ainsi donc, dans sa réplique six, nous notons tous le vocabulaire de la minoration (« bas », « petit », « claquemuré »), situe la femme mariée comme un tout petit personnage. L’auteur utilise deux fois le mot « bas » qui l’oppose à « haut », la femme libre.
Après avoir fait le blâme de la femme mariée, Armande fait l’éloge de la femme savante. Il y a une contradiction dans l’exemple prit car pour être mère, elle est obligatoirement une femme mariée, quel est donc le portrait de la femme savante ? C’est une femme éclairée (« clarté ») qui étudie, « l’étude ou la philosophie » devient une allégorie qu’on épouse. Cette allégorie porte la femme au dessus de l’humanité qui s’oppose donc au vocabulaire « bas » utilisé pour le mariage.

0 commentaire