Advertising Console

    LAG PROJECT

    Repost
    Art35mm

    par Art35mm

    4
    110 vues
    LAG PROJECT est une ode au virtuel. 
     
    Lorsque l'essor du numérique atteint son apogée, les dysfonctionnements sont de plus en plus rependus. Les avalanches de pixels envahissent nos images et nos films.

    Libre et incontrôlable volatilité du numérique. Que l'on soit pommé dans les campagnes, les transmissions pouraves, les réseaux saturés, les téléchargements défectueux, les beugs et trous noirs de codes binaires recréent données et images d'une manière aléatoire. 

    Artistique conséquence d'un progrès inlassablement perfectionné. 

    Lorsque l'on s'habitue de plus en plus aux images de mieux en mieux définies, quelque chose d'insaisissable, d'enfoui sous des codes, de profondément libre et créatif, nous dévoile ses teintes et ses formes, comme si il voulais faire un battle avec les impressionnistes et les pointillistes du XIXe siècle. 

    Un artiste que l'on ne saurait nommer. Il se libère même d'une identité. Il s’immisce dans nos vies, spontanément,  jamais au bon moment, dans la chute d'un film, ou d'une phase clef du déroulement narratif. En plein milieu du seul plan que l'on voulait en aucun cas rater, il nous fait rager, gueuler, taper sur la télé, il a compris que l'art est fait pour déranger, pour se faire insulter et éveiller les réactions. Les images lisses et bien définies, il les déteste, il veut bousculer l'ordre, c'est l'avant gardiste du numérique, celui qui ne veut pas rentrer dans le moule de la full HD ou autre 3D et relief binoculaire, il recréé sa propre profondeur. Il est la métaphore du regard critique, de tous ceux qui veulent lutter contre toute sorte de moule, pour en recréer quelque chose de beau et d’incontrôlable.

    LAG PROJECT a réussit à capter quelques échantillons des œuvres de cet artiste digitalement invisible, mais qui m'a laissé le prendre en flagrant déli de création. Éphémères, lui et ses objets. Ça lui plairait pas à cet artiste sans nom de reposer sa création sur des écrans bien calibrés et lisses de codes 01. Tout comme les peintres, il sévit sur la toile, une autre toile infiniment grande qui n'a pas de limite. Mais comme tout artiste il a le droit d'être exposé quelque part pour qu'il soit enfin considéré à sa juste valeur. Art35mm s'en fait une mission parce qu'il parle et montre mieux que personne le cinéma.

    Rejoignez la collecte à travers le monde, montrez nous l'in-montrable, ce qui nous est caché d'ordi-naire. Soyez vigilants en gelant ou filmant vos écrans déboussolés.
     
    JH