La lettre de menaces à Bartolone signée par un collectif déjà connu - 22/04

BFMTV
5K
223 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
Le président de l'Assemblée nationale a reçu, ce lundi matin, une lettre de menaces contenant de la poudre de munitions. Le courrier lui demande de "sursoir au vote définitif de la loi sur le mariage pour tous". La lettre était signée d'un collectif qui a déjà fait parler de lui, l'IFO (Interaction des forces de l'ordre). Ce même collectif a envoyé des lettres de menaces à plusieurs personnalités : le juge Gentil, mais aussi Olivier Shrameck, ou encore Jean Pierre Elkabach. Faut-il vraiment le prendre au sérieux? La lettre au juge Gentil avait été envoyée au moment de la mise en examen de Nicolas Sarkozy, et stigmatisait les "juges rouges". Comme si le corbeau écrivait en fonction de l'actualité, une attitude typique des déséquilibrés.

0 commentaire