Advertising Console

    L'économie "immatérielle"

    Reposter
    138 vues
    René Passet
    CC-BY-NC-ND 2.0
    D’abord dominée par des logiques mécaniste puis énergétique, l’économie est à présent soumise à des forces motrices qui se situent dans le champ de l’immatériel. Doit-on alors parler de crise - d’un problème à régler pour rétablir une normalité momentanément rompue - ou d’une mutation, c’est-à-dire d’une nouvelle normalité à laquelle on doit durablement s’adapter ? Les principales approches de l’économie qui, à chaque fois, se sont déployées à la suite d'une mutation sont-elles encore
    pertinentes ? L’enjeu est considérable : il ne s’agit pas de revenir aux équilibres du passé, mais de construire - et pour cela de comprendre - le monde de l’avenir.
    Par René Passet,