"Prostitution et drogues, une rente transfrontalière pour les Pyrénées-Orientales?"partie_4

robert dainar
5
111 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
L'atelier d'urbanisme de Perpignan a accueilli la conférence/débat :"Prostitution et drogues : une nouvelle rente transfrontalière pour les Pyrénées-Orientales ?" La frontière a toujours généré des économies parallèles , des mythiques trabucaires hier, aux prostituées et autres traficants de drogues aujourd'hui ...Alain Tarrius et Dominque Sistach ont arpenté le terrain, rencontré les acteurs de ces drames humains qui se nouent autour de la nébuleuse frontalière...L'archipel contre attaque a demandé au journaliste Nicolas Caudeville d'animer avec (et simultanément) pertinence et impertinence de présenter et d'animer le débat. Prés de 100 personnes ont assisté à plus d'une heure et demi de débat avec une intervention de travailleurs du sexe de ce coté-ci de la frontière pour témoigner qu'ils exercent ce métier en toute liberté, et que les politiques abolitionnistes ne font que précariser les individus dans la rue. Dominique Sistach s'est positionné pour des maisons closes autogérées. Alain Tarrius, a raillé la député des PO qui s'offusquait de la prostitution de l'autre coté de la frontière alors que celle-ci n'est que le cache sexe du blanchiment de la drogue, et que sa posture ne changeait rien dans un pays où la France n'avait pas de capacité d'intervention législative. Le tout a été filmé par Antoine Faure et sera bientôt disponible sur le site http://www.larchipelcontreattaque.eu/

1 commentaire

Très pertinent et informant ! Bravo