Advertising Console

    Championnat de France bateaux courts 2013 - Finales Handi-Aviron

    Repost
    AvironFrance

    par AvironFrance

    1,7K
    2 344 vues
    Et de quatre pour Perle Bouge et Stéphane Tardieu. Les médaillés d’argent paralympiques, repartis pour « au moins une année », ont ajouté chacun à leur tour une ligne à leur palmarès. La première a montré la voie, en s’offrant dans le vent du lac de Causse un quatrième titre national consécutif, en skiff tronc et bras, sans avoir à trop puiser dans ses réserves. Le second l’a suivie comme son ombre, avec une aisance impressionnante. Un quatrième titre de champion de France pour lui aussi, complété par les médailles d’argent et de bronze de Patrice Rendu et Alexandre Duthoit, ses partenaires à l’AC Boulogne-Billancourt.

    Les deux rameurs feront équipe, cette année, dans le double tronc et bras de l’équipe de France. Avec une idée fixe : la médaille d’or aux championnats du monde. « Nous courrons derrière depuis trop longtemps maintenant », explique Perle Bouge. « L’analyse de la vidéo de notre finale aux Jeux paralympiques de Londres a démontré que nous avons failli dans les 500 derniers mètres, raconte Stéphane Tardieu. Nous travaillons donc beaucoup cet aspect de la course pour aller chercher le titre mondial. »

    Bernard Fasanelli, le rameur monégasque, ne caresse pas le même rêve. Vainqueur en 2009, une époque où la compétition portait le nom de Critérium national, il s’est offert en finale du skiff bras et épaules son premier titre national, devant Pascal Danière. Mais pas question, pour lui, de tirer de plans sur la comète. « Après ma deuxième place l’an passé, et mon échec pour la sélection aux Jeux de Londres, cette victoire est la finalité de ma carrière », suggère-t-il.

    Pour le reste, les finales en handi-aviron ont souvent respecté la logique. Seule engagée en skiff jambes, tronc et bras (une épreuve hors championnat), Stéphanie Merle a bouclé les 1000 m en 5’18’’00. Rémy Taranto, associé au guide Rémi Rouvière, a devancé en finale du deux de pointe jambes, tronc et bras son partenaire du quatre mixte aux Jeux de Londres, Antoine Jesel (guide : Hervé Marchand). Céline Aubert et son guide, Adrien Montrot, ont dominé la finale du deux de pointe féminin jambes, tronc et bras. Enfin, la victoire en skiff masculin jambes, tronc et bras, hors championnat, est revenue à Ugo Chatelain, le rameur de l’US Toul.
    http://www.avironfrance.fr/Resultats/Resultats.php?Regate=2013002
    http://www.avironfrance.fr/GaleriePhotos/index.php?gallery=Photos_2013/2_Championnats_de_France_bateaux_courts