Tchétchénie – Un second souffle

172 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
Après des années de guerre, le pays se retrouve avec un système sanitaire défaillant.
Ici, les maladies cardio vasculaires sont responsables d’environ 2/3 des décès.

L’un après l’autre, les patients hospitalisé dans ce service de cardiologie reçoivent la visite des médecins. Nous sommes dans l’hôpital républicain des urgences de Grozny. Quand MSF a commencé à travailler dans ce service, il y a deux ans, les besoins étaient immenses.
On trouve ici extracteurs d’oxygène, défibrillateurs, électro-cardiographes… Cet équipement a permis de diviser le taux de mortalité du service par plus de quatre. Au total, ce sont plus de 1500 patients qui ont été soignés en un an.
Les patients racontent tous le manque d’accès aux soins, le coût des médicaments, les difficultés du quotidien dans une Tchétchénie encore éprouvée par le conflit... Mais dans ce service de cardiologie, ils retrouvent un deuxième souffle.

0 commentaire