Advertising Console

    Cahuzac: "toute parole politique suspectée", regrette Moscovici

    Reposter
    Agence France-Presse

    par Agence France-Presse

    4K
    4 154 vues
    Le ministre de l'Economie et des Finances Pierre Moscovici a regretté dimanche 7 avril que l'affaire Cahuzac jette l'opprobe sur toute la parole politique, alimentant ainsi la montée du populisme. Durée: 00:51