Advertising Console

    Le Bon , La Brute Et Le Truand - Opening

    Clad Strife

    par Clad Strife

    1,9K
    18 404 vues
    Pour continuer a faire partagez mon plaisir des plus grands films qui ont marquer l'histoire du 7 eme art , je vais eviter desormais d'envoyer une oeuvre en plusieurs partie , vu le triste sort reservé au 2 précedent et au 3 eme que je tentais de mettre en ligne ( sort auquel d'ailleurs je ne proteste pas , vu que je m'en doutais un peu ..) mais je le ferais maintenant en décortiquant le long metrage en plusieurs moments clés sous la forme d'extraits qui sont apparement plus tolérés ici ....

    Je m'excuse d'ailleurs auprés des personnes qui avaient mis ces long metrages effacés en favoris et j'espere que ces apercus vous auront donnez envie de vous les procurez dans leurs meilleures éditions en DVD pour un confort evidemment bien meilleur ...

    Pour le film concerné cette fois ci que je compte décortiqué ( tout comme je l'ai fait avec " Excalibur " précedement ) , tout simplement ( en ce qui me concerne ) le plus épique et le plus réjouissant western jamais sortit : " Le Bon , La Brute Et le Truand " du Grand sergio Leone ...

    Sortit en 1966 ( et non en 1964 , contrairement au sous titre de la vidéo , dont je m'excuse d'ailleur pour l'erreur ^^ ) aprés le tryptique dont il fait partie avec " Pour Une Poignée De Dollars " et " Et Pour Quelques Dollars de plus " , ce volet est le plus épique des trois et l'aboutissement du Western - Spaghetti ( non assez caricatural donner a l'époque au western itailen ) ....

    " Il etait Une Fois Dans L'Ouest " peut en etre la conclusion plus logique et la plus crépusculaire pour certain , mais les aventures de Tuco , Blondin et sentenza , trois crapules cherchant a s'enrichir surfond de guerre de secéssion sont en tout cas pour moi celle auquels je prends le plus de plaisir a chaque vision ...

    Avant d' approfondir plus en détail ce chef d'oeuvre , quoi de plus normal que de commencer par son ouverture avec un theme classique désormais et surpuissant du génial Ennio Morricone , qui a fait ses plus grandes musique avec Leone justement ....

    L'opening du film introduit d'ailleurs a sa maniére les 3 protagonistes du film avec une sonorité bien particuliere pour chacun d'entre eux , a savoir :

    - la flute a bec pour Blondin ...
    - L'ocarina pour sentenza ...
    - et les aboiements de coyotes ( qui sont en fait deux voix masculines superposés ! ) pour cette crapule attachante de Tuco ....

    Un theme superbe pour un film culte , qui recele aussi la plus belle musique composé pour le cinéma en son sein et que je mettrai en tant voulu : " L'estasi Del Oro " ....

    A venir l'introduction de chaque personnages avec une analyse approfondie pour chacun d'eux et une sélection des plus belles scenes de ce monument ....

    Bon souvenir , en esperant cette fois ci que cette vidéo survive plus longtemps que les autres ^^

    a suivre ....