Advertising Console

    V I O L des femmes au Congo : témoignage Dr Denis Mukwege

    Reposter
    Kongo News

    par Kongo News

    167
    1 767 vues

    3 commentaires

    Kongo News
    Pour soutenir l'Hôpital GR DE PANZI : http://www.panzihospital.org/

    http://www.panzihospital.org/about/support-panzi-hospital

    http://www.panzifoundation.org/

    MERCI !
    ----------
    Par Kongo NewsIl y a 3 ans
    Kongo News
    Le V I O L des femmes au Congo : le témoignage émouvant du Dr Denis Mukwege.
    RDC : Denis Mukwege, le docteur qui “répare” les femmes mutilées. En République démocratique du Congo, le viol est une arme de guerre. En une douzaine d’années, le gynécologue Mukwege a opéré plus de 30 000 femmes violées et mutilées. Menacé, ce médecin, considéré comme un héros, continue son combat.

    Inlassablement, Denis Mukwege, gynécologue congolais, soigne, opère, répare. Des femmes violées et souvent aussi mutilées. Avec ses équipes, dans son hôpital de Bukavu, au Sud-Kivu, il a déjà soigné 40 000 femmes. Un travail à la mesure de l’horreur à laquelle il est confronté au quotidien. Ces quinze dernières années, on estime qu’un demi million de femmes ont été violées en République démocratique du Congo (RDC).

    Denis Mukwege sait aussi, bien malgré lui, identifier cliniquement les auteurs de ces violences. Les bandes armées, miliciens ou soldats réguliers, qui ravagent cette région de l’est du Congo
    Par Kongo NewsIl y a 3 ans
    Kongo News
    Barbarie
    Et puis, au fil des ans, le chirurgien a aussi vu revenir dans son hôpital des enfants des viols. Ici, l’horreur se répète de génération en génération. Ces fillettes qu’il avait vu naître ont à leur tour été violées, à l’âge de 3 ou 5 ans. Une barbarie. Denis Mukwege s’est emparé de sa colère sourde de chirurgien pour la porter par delà les frontières de son pays. Porter son indignation aux grands de ce monde : ONU, Parlement européen, France. Le docteur a saisi toutes les tribunes qui lui on été offertes.

    Le docteur refuse la banalisation, malgré le manque de moyens d’un État congolais souvent aux abonnés absents. Car en dépit des campagnes pour lutter contre les violences sexuelles, les auteurs de ces crimes peuvent toujours compter sur une large impunité. Aujourd’hui, ce ne sont plus seulement les hommes en uniformes qui commettent des viols. L’esprit de guerre a contaminé aussi les civils.

    ...

    http://radiookapi.net/lu-sur-le-web/2013/02/02/rdc-denis-mukwege-le-d
    Par Kongo NewsIl y a 3 ans