Hypothèse sur le calcul des pentes des pyramides de la civilisation pharaonique

Découvrir le nouveau player
Jean-Pierre DUPEYRON
3
1 960 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
Hypothèse sur le calcul des pentes des pyramides de la civilisation pharaonique.

Vidéo réalisée par un égyptologue amateur le 20 mars 2013.

Celle-ci explique le principe utilisé par les anciens Égyptiens pour définir les pentes de leurs pyramides et la méthode mise en œuvre pour concrétiser leurs idées dans la pierre.

Elle s'adresse aux passionnés de la civilisation pharaonique et à tous ceux qui sont intéressés par la présence du nombre Pi dans les proportions de la grande pyramide.

3 commentaires

Réponses pour Pol17.

Désolé de vous répondre avec retard mais je viens tout juste de rentrer d'une croisière en Méditerranée.

Primo, il s'agit d'électrum (voir une partie de la définition copiée sur Wikipédia ci-dessous).

L’électrum est un alliage composé d'or et d'argent rencontré à l'état naturel dans des proportions variables. Les Égyptiens s'en servaient pour décorer leurs bijoux, leurs armes, leurs objets funéraires ou leurs statues, mais aussi le sommet des obélisques et des pyramides.

Secondo, merci pour de vos commentaires positifs. Pour ce qui est de la définition du mètre, vous trouverez sur Internet toutes les informations concernant ce sujet, en tapant sur votre moteur de recherche préféré, les mots clé suivants : méridien de Paris ; Pierre Méchain ; Jean-Baptiste Joseph Delambre.

Lorsqu'en 1791 l'Académie des Sciences a voulu définir une nouvelle unité de longueur, sa préoccupation première était d'en trouver une qui pourrait être adoptée sans réticence par tous les pays du monde. Une longueur déterminée par rapport aux dimensions de la terre était la solution. Déjà, les savants de cette époque savaient que la terre était légèrement aplatie aux pôles et, si les moyens de l'époque avaient été meilleurs, le mètre aurait été plus juste. Toutefois, cela n'a aucune incidence pratique, il suffit de définir une règle et de s'y tenir. En fait, cela ne gène que J. Grimault, car il doit maintenant nous expliquer comment est-il possible que ce mètre "faux" se retrouve dans ses démonstrations.
Par Jean-Pierre DUPEYRON l'année dernière
Et vers 03:30 ..."...avec son PYRAMIDION recouvert peut etre d' OR ou d'ELEC..." D' elec...quoi ??? je ne comprend pas ce mot ..; Et qu'est ce ????
Par pol17 l'année dernière
He bien , j'ai mis 55 mn 41s pour visionner ce DOC de 34 mn 25s...!!! C'est assez captivant , prenant ...par une demonstration mathematico-geometrique pedagogiquement bien menée. Cela ressemble a du travail serieux et honnète sans frime et sans polemique. Le genre de travail qui pourrait intervenir dans celui , cadenassé, des scientifiques bien nommés... Bon..! evidemment je me pose des questions ,dont celle ci : L'equateur terrestre ne pouvant de toutes evidences etre comparé a la circonference d' une sphère parfaite ...la terre ayant une forme patatoide... comment mesure t'on l'equateur ???... Le Mètre ne serait il pas une proportion "plus qu'approximative " ???...Expliquez moi SVP...
Par pol17 l'année dernière