Crèche Baby Loup : Manuel Valls "regrette" la décision de la Cour de cassation

LCP

par LCP

1,8K
728 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à

Manuel Valls le reconnaît lui-même avant de prononcer la phrase qui va lui être reprochée mardi pendant la séance de Questions au gouvernement : "En sortant quelques secondes de mes fonctions je veux vous dire combien je regrette la décision de la Cour de cassation sur la crèche Baby Loup et sur cette mise en cause de la laïcité."
Immédiatement, le député UMP Laurent Furst s’interroge "Est-ce que je viens d’entendre le ministre de l’Intérieur mettre en cause la décision de la Cour de cassation ? "Ce serait une belle première dans cet hémicycle" affirme le député du Bas-Rhin, plus qu’étonné.



Juste après, lors de l’émission Questions d’Actu-La Suite, Alexis Bachelay, député PS des Hauts-de-Seine ne défend pas le ministre de l’Intérieur : "Ce n’est pas le rôle d’un ministre de commenter une décision de justice, quelle qu’elle soit".



Face à lui, Franck Riester sous-entend que Manuel Valls n’est pas à l’aise dans ce gouvernement : "Quand un ministre fait une déclaration comme celle-là, c’est qu’il y a une situation qui pose problème, explique le député UMP qui reconnaît par ailleurs une décision "manifestement problématique" de la part de la Cour de cassation.



L’instance a annulé aujourd’hui le licenciement en 2008 d’une employée de cette crèche privée des Yvelines qui avait refusé d’enlever son voile islamique.

0 commentaire