Advertising Console

    Ligne 9 : Les sables bitumineux arrivent en Ontario

    Reposter
    mediarechercheaction

    par mediarechercheaction

    0
    243 vues
    La Ligne 9 a été construite en 1975 pour transporter du pétrole de Montréal aux raffineries de Sarnia. Enbridge a demandé à l'Office national de l'énergie du Canada de pouvoir inverser la direction de l'écoulement pour que le pipeline puisse transporter du pétrole de Sarnia à Montréal.

    Enbridge admet que parmi les possibles utilisations de la Ligne 9 il y a le transport de «pétrole lourd», une catégorie qui inclut le bitume, les dangereux matériaux bruts extraits des sables bitumineux.

    Le pipeline passe à travers des villes, des bassins versants, des rivières et des terres agricoles. 9.1 millions de personnes habitent à moins de 50km de la Ligne 9, incluant 18 Premières nations et 115 communautés au total. (Sarnia, Hamilton, North York, Kingston, etc.).

    Enbridge a un très mauvais bilan concernant son impact environnemental. Entre 1999 et 2008, Enbridge répertorie 110 déversements qui ont libéré 21 millions de litres d'hydrocarbure dans la zone environnante. Mais Enbridge est plus connu pour leur déversement de 3.8 millions de litres à Kalamazoo au Michigan en 2010, la marée noire la plus importante de l'histoire américaine. Parce que le déversement impliquait le très difficilement nettoyable bitume des sables bitumineux plutôt que le pétrole brut conventionnel, le nettoyage se poursuit. À ce jour, les habitantEs sont encore malades des conséquences de la marée noire et tragiquement beaucoup sont mortEs depuis. Le plus troublant pour les résidentEs, c'est que le pipeline qui s'est rompu dans la Kalamazoo est presque identique à la Ligne 9 : il fait partie du même réseau de pipelines, il utilise le même revêtement intérieur et il est presque du même âge.

    Avec autant à risquer, nous devons travailler ensemble pour arrêter la Ligne 9 d'Enbridge. La situation dans son ensemble signifie des déversements, de la contamination, la violation des traités et l'expansion des sables bitumineux. À plus grande échelle, ce sont les changements climatiques. Si ce n'est pas arrêté, le changement climatique va résulter et résulte dans l'accroissement de la fréquence et de la sévérité des tempêtes, des inondations, de la sécheresse et des pénuries d'eau tout comme dans la propagation des maladies, l'expansion de la famine, des déplacements et migrations de masse des gens avec des conflits sociaux et des guerres qui s'en suivent.

    Vidéo réalisé par Rachel Deutsch
    Musique par Ozere (facebook.com/ozereband)
    Narration de Darren Schilling
    Scénarisé par Sakura Saunders
    Recherche et développement du scénario : Sakura Saunders, Dave Vasey, Toban Black, Cathy Gulkin, Rachel Deutsch, and Alexander Knight
    Vidéos concernant la dissimulation des faits entourant le déversement de Kalamazoo : John Bolenbaugh Pour plus de ces documents : HELPPA.org
    Sources : Institut Polaris, Indigenous Environmental Network, The Media Co-op, The People Versus Line 9
    Traduit et sous-titré en français par Média Recherche Action (http://montreal.mediacoop.ca/fr/user/9295)

    vimeo.com/56842880