Réfugiés syriens : des camps surchargés

201 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
  • Playlists
Chaque jour, de nouvelles personnes fuient les violences en Syrie. Depuis le début du conflit, près d’un million de Syriens vivent réfugiés dans des pays voisins.
Des tentes à perte de vue. Au départ, le camp de Domeez, en Irak, était prévu pour accueillir 1000 familles. Aujourd'hui plus des 50 000 personnes y sont installées.
Les personnes qui parviennent à fuir la Syrie à l'issue d'un voyage éprouvant n'ont aucune garantie d'être accueillies dans le camp. En réalité, il faut en général de longues semaines pour être enregistré et se voir décerner sa propre tente.

Cette femme a fui avec ses 5 enfants. Il n y a pas de place disponible pour sa famille le moment. Elle doit partager une tente, à l'extérieur du camp.
En Turquie, en Jordanie ou ici au Liban, le même phénomène se rencontre partout ailleurs, en dépit de la générosité des pays d'accueil.
Après deux ans de flux constant de populations en fuite, les besoins de l'aide internationale se font plus que jamais sentir.

0 commentaire