1881561_JTS_COUP_DE_GUE_00001O6Z

Découvrir le nouveau player
18 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
Les chalutiers de Méditerranée pourraient ne plus pêcher que 200 jours par an, au lieu de 240. Le projet est en discussion au Conseil de l'Europe. Il s'agit de parer à la raréfaction de la ressource. Dans les ports de Méditerranée, la colère gronde. Les pêcheurs du Languedoc-Roussillon ont rencontré des eurodéputés.

0 commentaire