Advertising Console

    1881561_JTS_COUP_DE_GUE_00001O6Z

    Reposter
    18 vues
    Les chalutiers de Méditerranée pourraient ne plus pêcher que 200 jours par an, au lieu de 240. Le projet est en discussion au Conseil de l'Europe. Il s'agit de parer à la raréfaction de la ressource. Dans les ports de Méditerranée, la colère gronde. Les pêcheurs du Languedoc-Roussillon ont rencontré des eurodéputés.