Cécile Duflot : "Le projet [du Grand Paris] de Nicolas Sarkozy et de Christian Blanc (…) était un projet totalement déconnecté"

Public Sénat
1,1K
243 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
L'invité politique

Le 6 mars 2013 à 8h15 sur Public Sénat et Radio Classique,

Cécile Duflot, Ministre de l'Égalité des territoires et du Logement

Invitée de Gilles Leclerc et Anne-Laure Jumet

Extraits :

A propos du « nouveau Grand Paris » :

« C’est un projet qui suit une histoire. (…) Le projet de Nicolas Sarkozy et de Christian Blanc (…) était un projet totalement déconnecté (…) de la réalité du territoire. (…) 2 milliards d’euros supplémentaires vont permettre d’améliorer tout de suite les transports des habitants de la région. (…) C’est un projet pour lequel nous allons pouvoir bientôt lancer les chantiers, alors qu’avant c’était une jolie carte et un peu un rêve. (…) Très concrètement, l’ensemble du réseau sera finalisé en 2030. »

A propos du gouvernement :

« Dans une période de crise comme celle qu’on connaît aujourd’hui, il faut avoir une politique de sérieux budgétaire (…) mais surtout une politique d’investissement (…) qui nous permette de résister à la crise et qui nous permette de construire l’avenir. »

A propos de la hausse des loyers :

« Pour avoir des chiffres extrêmement précis, (…) nous allons mettre en place des observatoires des loyers sur l’ensemble du territoire français. (…) Il y a quand même un ralentissement des hausses du fait du décret sans doute (…). Ce décret d’urgence était une première étape. (…) Nous travaillons à une loi (…) [qui] visera à encadrer de façon beaucoup plus effective et efficace les loyers. »

A propos de sa position au gouvernement :

« [Je suis] en charge d’un projet d’investissement (…) important qui va [permettre] de faire baisser l’utilisation de la voiture (…). Il y a un véritable esprit d’efficacité et de sobriété. (…) C’est un investissement massif mais très bien utilisé (…) pour aujourd’hui et pour demain. »

A propos de la Une du Point (« Ceux qui cassent la France ») :

« Peut-être que cette Une aurait été d’actualité il y a trente ans, mais maintenant, ça fait un peu ringard. »

A propos des propos de Jean-Vincent Placé à son sujet et de ses ambitions pour Paris:

« Je pense que le temps n’est pas venu. (…) S’intéresser à Paris aujourd’hui, c’est justement travailler sur le nouveau Grand Paris, j’aime beaucoup faire avancer les projets plutôt que d’être dans les petites histoires qui amusent certains mais qui au quotidien ne sont pas les plus passionnantes. »

A propos du non-cumul des mandats :

« Je n’ai jamais été en situation de cumul, je suis extrêmement rigoureuse avec ça. (…) Je pense que le plus tôt sera le mieux. »

0 commentaire