Advertising Console

    Haiti - un combat sans fin

    Repost
    zoxeacopate

    par zoxeacopate

    1K
    340 vues
    C'est une des conséquences inattendues du tremblement de terre qui a frappé Haïti le 12 janvier 2010 : 4 500 prisonniers, parmi les plus violents criminels incarcérés, se sont échappés de prison au moment du drame et ont repris leurs activités illégales. Pour regagner les territoires perdus durant leur captivité, ils utilisent aujourd'hui la violence, le meurtre et le viol. La population vit dans la terreur de retomber dans l'anarchie qu'a connue l'île au début des années 2000. Mario Andresol, le courageux chef de la police haïtienne, fait tout son possible pour appréhender les fugitifs. Mais son combat est rendu difficile par le peu de moyens mis à sa disposition et par l'appareil judiciaire de l'île, globalement corrompu. Pourtant, la reconstruction du pays ne sera possible que si tous les évadés retrouvent leur place derrière les barreaux.