Advertising Console

    Jean Ferrat with Battleship Potemkine

    Reposter
    thomas baccouche

    par thomas baccouche

    429
    224 vues

    3 commentaires

    Sylviane Dacosta Fernandés
    une vidéo qui donne a réfléchir... hélas le monde n'a pas évolué, merci Thomas et pour cette superbe chanson de Jean Ferrat
    thomas baccouche
    Parole de chanson Potemkine
    M'en voudrez-vous beaucoup si je vous dis un monde
    Qui chante au fond de moi au bruit de l'océan
    M'en voudrez-vous beaucoup si la révolte gronde
    Dans ce nom que je dis au vent des quatre vents
    Ma mémoire chante en sourdine
    Potemkine
    Ils étaient des marins durs à la discipline
    Ils étaient des marins, ils étaient des guerriers
    Et le cœur d'un marin au grand vent se burine
    Ils étaient des marins sur un grand cuirassé
    Sur les flots je t'imagine
    Potemkine
    M'en voudrez-vous beaucoup si je vous dis un monde
    Où celui qui a faim va être fusillé
    Le crime se prépare et la mer est profonde
    Que face aux révoltés montent les fusiliers
    C'est mon frère qu'on assassine
    Potemkine
    Mon frère, mon ami, mon fils, mon camarade
    Tu ne tireras pas sur qui souffre et se plaint
    Mon frère, mon ami, je te fais notre alcade
    Marin ne tire pas sur un autre marin
    Ils tournèrent leurs carabines
    Potemkine
    M'en voudrez-vous beaucoup si je vous dis un monde
    Où l'on pun
    Par thomas baccoucheIl y a 3 ans
    thomas baccouche
    Word Potemkin song you want me to much if I tell you a world Who sings within me at the sound of the ocean in me a lot if you want to revolt growls In this name I say to the four winds wind sings My memory muted Potemkin sailors They were hard to discipline They were sailors, they were warriors and the heart of a large marine wind chisels They were on a large battleship sailors on the waves I imagine Potemkin you want me to much if I tell you a world where the hungry will be shot crime prepares and the sea is deep What revolted against the rise riflemen This is my brother being murdered Potemkin My brother, my friend, my son, my friend You shalt not suffering and complains My brother, my friend, I give you our alcalde Marin does not shoot another sailor They turned their riflesPotemkin you want me to much if I tell you a world Where is punished and who wants to kill me as you want much if I tell you a world where there is not always on the side of the strongest Tonight I love m
    Par thomas baccoucheIl y a 3 ans