z0mb!6 0f m@ss.....

Découvrir le nouveau player
christophe blake
161
148 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
  • Playlists
Kevin Hamedani
Avec
Russell Hodgkinson, Janette Armand, Doug Fahl plus
Genre
Comédie , Epouvante-horreur
Nationalité
Américain

2 commentaires

La menace est donc omniprésente pour ces trois personnages qui doivent faire face à la fois aux zombies mais aussi à la population non contaminée qui les entoure. Une lutte permanente à travers laquelle ils vont devoir faire part d’un certain courage. Zombies Of Mass Destruction est agrémenté d’une musique bien lourdingue le faisant plonger tout droit dans le bon gros Z en un claquement de doigts, et ceux pour notre plus grand plaisir. Prendre ce métrage sérieusement ou trop l’intellectualiser serait une grave erreur malgré le message qu’il souhaite faire passer. Celui-ci est clairement identifiable mais Zombies Of Mass Destruction est avant tout un prétexte à une soirée chips et bières avec le cerveau sur Off. L’inexpérience de son géniteur affuble cette pellicule d’une réalisation souvent gauchère mais tout à fait acceptable. Le point fort du film est incontestablement le gore, ça castagne, ça gicle et ça tache. Malgré un budget loin d’être confortable, les effets spéciaux concoctés
Par christophe blake il y a 2 ans
L’attaque est perçue différemment suivant les personnages. D’un côté les patriotiques extrémistes croyant dur comme fer à ce que les journaux déballent sur les écrans, à savoir un attentat terroriste manigancé par les islamistes, et de l’autre les fanatiques religieux persuadés de faire face au jugement dernier, venu punir les vilains pêcheurs. Au milieu de ce foutoir évoluent les différents protagonistes. Frida, interprétée ici par Janette Armand, une jeune américaine dont le père est iranien et qui va notamment subir les foudres d’un patriote attardé dans une séance d’interrogatoire complètement loufoque et hilarante, et un couple de gays, Tom (Doug Fahl) et Lance (Cooper Hopkins), venus annoncer à la mère de l’un d’eux leur homosexualité, coincés dans une église avec des fanatiques pour lesquels l’homosexualité est une infamie (ils ont même en leur possession une machine à convertir les gays, petit clin d’œil à Orange Mécanique). Trois jeunes gens pris au piège dans une nuée de stér
Par christophe blake il y a 2 ans