Quand l'Europe sauve ses banques, qui paye?

warrant

par warrant

872
888 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
50 milliards d'euros en Grèce, 70 milliards en Irlande, 40 milliards en Espagne : au sein de la zone euro, les États se sont vus contraint les uns après les autres - moyennant des sommes astronomiques - de venir en aide aux banques pour compenser les pertes subies suite à des prêts pourris. Mais qui sont les bénéficiaires de telles opérations ?

0 commentaire