Advertising Console

    LCP : La guérilla au Parlement est un art !

    Repost
    LCP

    par LCP

    2,6K
    18 vues

    Le député socialiste du Finistère n’y va pas par quatre chemins. Son livre qui sort ce mardi 8 mars, Manuel de survie de l’Assemblée nationale* a un sous-titre éloquent : "L’art de la guérilla parlementaire". Co-écrit avec Magali Alexandre, conseillère parlementaire, ce livre plante le décor dès l’introduction : "la vie parlementaire, c’est avant tout un champ de bataille permanent où se succèdent guerres de tranchées et opérations commandos. C’est le théâtre de manœuvres d’un conflit qui ne cesse à peu près jamais."



    Depuis la réforme constitutionnelle promulguée le 22 juillet 2008, seul un rapport d’étape a été émis par des universitaires supervisés par l’ancien Premier ministre, Édouard Balladur. Pour Jean-Jacques Urvoas, élu pour la première fois en 2007, l’occasion est bonne en cette fin de mandat de tirer le bilan de cette réforme. "Tout a changé depuis 2008". Les deux auteurs sont en plus "des usagers de ces changements".





    "J’ai découvert une Assemblée que je pensais connaitre"



    L’envie est donc "de partager des impressions (…), dissiper des zones d’ombres et des méconnaissances des fonctionnements de l’Assemblée nationale". Jean-Jacques Urvoas et Magali Alexandre, tout deux socialistes, ne prétendent pas à l’objectivité dans leur livre : "notre regard vient de l’opposition". Le député, professeur de droit, pensait connaitre l’institution. Mais si "l’Assemblée est un bâtiment identifié, il y a beaucoup de choses qu’on ne sait pas".



    Les fonctions de l’Assemblée nationale ont été fixées dans la foulée de la révolution, en 1792. Aujourd’hui, trois mille personnes travaillent dans cette institution, une petite ville aux règles ri