Voulez-vous effacer les recherches récentes ?

Toutes les recherches récentes seront supprimées

Liker
À regarder plus tard
Partager
Ajouter

Ça Vous Regarde - Le débat : Crise : par où la sortie ?

il y a 5 ans604 views

LCP

LCP

Une autre bien mauvaise nouvelle vient s’ajouter à la longue liste déjà détenue par le gouvernement. Ce n’est pas une surprise : les nouveaux chiffres du chômage attendus aujourd’hui sont mauvais, comme annoncés avant leur publication.

François Hollande n’avait pas chiffré d’objectif en ce sens dans les 60 engagements de sa campagne électorale, se limitant à promettre la création de 150 000 emplois d’avenir et à mettre en place le contrat de génération. Cependant, en septembre 2012, il se disait déterminé à tout faire pour "inverser la courbe du chômage d’ici un an" Volonté réitérée lors de ses vœux, le 31 décembre : "Nous devrons parvenir coûte que coûte à inverser la courbe du chômage d’ici un an". Mais cette promesse semble désormais intenable. Comme il l’a évoqué au cours de sa visite du salon de l’agriculture :"L’année 2013 sera marquée par une progression du chômage. En 2014, nous serons sur une reprise à l’échelle de l’Europe. A partir de là, nous espérons commencer à créer de l’emploi."

La Commission européenne est en effet venue annihiler tout espoir de faire baisser le chômage. Selon la Commission, la croissance devrait être de 0,1 % en 2013, puis 1,2 % en 2014. Résultat : le taux de chômage actuellement à 10,5 % en France, devrait grimper à 10,7 % en 2013, puis 11 % en 2014, selon Bruxelles. La France négocie avec ses partenaires européens un report à l’an prochain de l’objectif du retour du déficit public à 3% du produit intérieur brut (PIB), jusqu’ici fixé à 2013. Et la Commission européenne semble examiner cette demande d’un œil bienveillant, dès lors qu’elle pronostique une croissance quasi-nulle pour cette année (+0,1%).
Mais en contrepartie de ce délai, Bruxelles entend se montrer très exigeant pour la suite.Le gouvernement a beau promettre la "stabilité fiscale" après les fortes hausses d’impôts des dernières années, il sera peut-être contraint d’augmenter ou créer certains prélèvements pour dégager six milliards d’euros en 2014.
La France n’est pas un cas isolé en Europe. D’une manière générale, le taux de chômage devrait continuer de grimper en 2013 pour atteindre 11,1% de la population active des 27. Et la zone euro devrait être également en légère récession cette année.
Comment inverser la courbe du chômage en France et en Europe ? François Hollande fait-il parti des dirigeants en mesure d’y parvenir ? Quelle est la formule pour sortir le pays de la crise dans laquelle il se trouve ? Pourquoi la rigueur est tant décriée et n’est pas une solution miracle ?

Arnaud Ardoin en débat ce soir avec ses invités.

Invités :

• François Patriat, Sénateur PS de la Côte-d’Or

• Yves Jégo, Député UDI de Seine-et-Marne

• Yvon Quiniou, Philosophe, auteur de

Signaler cette vidéo

Quel est le problème ?

Intégrer la vidéo

Ça Vous Regarde - Le débat : Crise : par où la sortie ?
Lecture auto
<iframe frameborder="0" width="480" height="270" src="//www.dailymotion.com/embed/video/xxut9v" allowfullscreen allow="autoplay"></iframe>
Intégrer la vidéo à votre site avec le code d'intégration ci-dessus