Docs ad Hoc : Erwann et Philippe, jusqu'à ce que la loi les sépare

LCP

par LCP

1,8K
5 871 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à

Un documentaire réalisé par Céline BITTNER (26’)

Une production LCP-Assemblée nationale



Avec la participation de :



-  Erwann Binet, rapporteur socialiste du projet de loi ouvrant le mariage aux couples de même sexe, député de l’Isère

-  Philippe Gosselin, porte-parole de l’UMP de cette réforme, député de la Manche



Céline Bittner, journaliste au sein de la rédaction de LCP, a choisi de suivre le travail de deux acteurs-clés du débat à l’Assemblée nationale autour du projet de loi qui ouvre le mariage et l’adoption aux couples homosexuels, afin de comprendre comment deux hommes au profil assez similaire peuvent avoir des convictions diamétralement opposées : Erwann BINET, rapporteur socialiste du projet de loi et Philippe GOSSELIN, le porte-parole UMP de cette réforme.



Ils sont tous les deux députés et quadragénaires. Chacun est marié et a une famille nombreuse de cinq enfants. Ils sont catholiques, l’un pratiquant l’autre pas. Juristes de formation, ils ont tous les deux choisi
d’être élus dans des petites villes de province. Peu connus du grand public et des médias, ils sont sous le feu des projecteurs. Deux hommes qui se ressemblent mais qui n’ont pas la même opinion. L’un est député socialiste et défend le mariage pour tous. L’autre est député UMP et a pris la tête du combat contre le projet de loi.



Quelles sont leurs motivations, leur stratégie pour défendre leur point de vue ? Comment éviter les caricatures, les débordements ? Comment ne pas se couper de son électorat ? Comment apparaître crédible
sans trahir ses convictions ? Céline Bittner a suivi ces élus dans leur circonscription pour mettre en lumière le lien avec leurs administrés, leur contexte familial, les éventuelles pressions exercées par leurs
électeurs.



A travers le portrait de ces deux porte-voix, Céline Bittner se penche plus largement, en filigrane, sur les enjeux politiques de cette loi, sur les pressions des associations homosexuelles et catholiques et sur la
manière dont la classe politique dans son ensemble a appréhendé ce débat qui a divisé la société française et qui soulève de nombreuses questions : le droit de l’enfant, la procréation médicalement assistée
pour les couples homosexuels, etc.

0 commentaire