Stefano MICELLI - Les métiers d'art à mots découverts - Session 3 - Vendredi 15 février 2013 - Part 14/16

Découvrir le nouveau player
INMA Officiel
30
147 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
  • Playlists
Journées d'études internationales "Les métiers d'art à mots découverts"
Vendredi 15 février 2013
Session 3 - Les métiers d'art au coeur de l'économie de la création
11h30 – Il futuro artigiano, le potentiel économique du secteur des métiers d’art, Stefano MICELLI

Ces vingt dernières années, notre société a connu une révolution numérique aux effets sans précédent. Cette révolution a mis en évidence le potentiel de croissance d’une nouvelle génération d’entreprises votées à une économie dématérialisée et globale. Après une vingtaine d’années après le succès du Web, cette tendance à l’apparence inexorable s’enrichie des nouveaux éléments. La distance entre le réseau et monde matériel se réduit: des facteurs différents et complémentaires (évolution des technologies, problèmes de compétitivité dans des secteurs murs) poussent vers une redécouverte de la manufacture et contribuent à promouvoir une nouvelle vision des métiers traditionnels dans les PMEs ainsi que dans les grandes entreprises. A’ l’heure où ne l’on cesse de parler d’économie de la connaissance, les savoir-faire artisanaux restent synonymes d’excellence et constituent une source inépuisable d’innovation, non seulement pour les industries du luxe qui ne sont jamais portées aussi bien, mais aussi pour une très grande variété de secteurs où cette contribution à été longtemps sous-estimée.

Professeur associé d’économie et de management des entreprises au sein du Département de management de l’Université Ca’ Foscari de Venise, Stefano MICELLI est actuellement le directeur du cours de International Management auprès du meme Département. Dès 2005 à 2012 il a été le doyen de la Venice International University, un consortium de douze universités internationales visée à la formation et la recherche, où il dirige maintenant un Centre d’études et recherches (TeDIS). Il a coordonné de nombreux projets liés aux technologies de l’information et de la communication, au développement économique local et à la compétitivité des petites et moyennes entreprises et des régions, tant en Italie qu’à l’échelle internationale. Ses travaux de recherche portent, depuis de nombreuses années, sur l’impact des technologies de l’information sur la compétitivité économique des petites et moyennes entreprises, le design et la créativité en qu’atouts comparatifs desdites entreprises et l’internationalisation des districts industriels. Auteur de nombreux articles et ouvrages, il a publié Futuro artigiano. L’innovazione negli mani delli italiani (Marsilio, 2011).

Journées d'études internationales "Les métiers d'art à mots découverts"
Organisées en partenariat par l'Institut National des Métiers d'Art et Les Arts Décoratifs
Avec le soutien de la manufacture horlogère Vacheron Constantin
Les jeudi 14 et vendredi 15 février 2013
A l'Institut national d'histoire de l'art (Auditorium) à Paris

Les commentaires sont désactivés pour cette vidéo.