LA MINISTRE DE L'EGALITE DES TERRITOIRES ET DU LOGEMENT EN HAUTE-SAONE

Découvrir le nouveau player
PRESSE VESOUL
79
190 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
Cécile Duflot, ministre de l'Egalité des territoires et du Logement, était en Haute-Saône vendredi 22 février. Le matin, la ministre, dès son arrivée à la gare TGV de Besançon Franche-Comté, a visité plusieurs sites qui "témoignent des efforts mis en oeuvre par le département de Haute-Saône pour rendre les services plus accessibles aux habitants". Elle était accompagnée de personnalités dont le préfet Arnaud Cochet, le sénateur Yves Krattinger, président du Conseil général, le sénateur Jean-Pierre Michel, Alain Chrétien, député-maire de Vesoul, Jean-Michel Villaumé, député-maire d'Héricourt. Après la visite d'un bâtiment collectif BBC de cinq logements au lotissement Plein Sud à Rioz et, sur ce même site, la rencontre avec la famille Cauvin-Faedo, en location accession d'un pavillon depuis juin, Cécile Duflot était attendue au pôle d'accueil de la petite enfance à Montbozon puis au chantier école de la Maison de la Ruralité à Noroy-le-Bourg. Après le déjeuner auxquels étaient également invités Marie-Guite Dufay, présidente du Conseil régional, et Jean-Pierre Chevènement, sénateur du Territoire de Belfort, au Camp Coyottes, restaurant rénové par la communauté de communes du Pays de Montbozon, le rendez-vous était fixé avec les élus et les personnalités du département à l'amphithéâtre de l'IUT de Vesoul. Là, Eloi Laurent, économiste à Sciences-Po et à Stanford, a remis le rapport intitulé "Vers l'égalité des territoires", un travail de quatre mois auxquels ont collaboré près de quarante chercheurs. "Ce rapport collectif confronte des contributions d'experts et d'universitaires, avec des regards d'élus ancrés dans la vie des territoires et renouvelle la façon de penser le développement des territoires". Dans son discours, Cécile Duflot a précisé les grands axes de sa politique en faveur d'un "développement équilibré et durable des territoires, axe majeur de la modernisation de l'action publique".
Séverine GARCHERY pour La Presse de Vesoul
www.lapressedevesoul.com

0 commentaire