Advertising Console

    PREUVES PAR 3 Invitée: Valérie Pécresse

    Reposter
    Public Sénat

    par Public Sénat

    1,8K
    111 vues
    Valérie PECRESSE, députée UMP des Yvelines était l’invitée de “Preuves Par 3” Mardi 19 février à 18h
    Une émission animée par Michel Grossiord, avec Perrine Tarneaud et la rédaction de l’AFP

    Désordre

    http://www.dailymotion.com/video/xxmou0_valerie-pecresse-desordre_news#.USPOb2fWOpQ

    D’abord il faut souligner que c’est le désordre le plus total au gouvernement. C’est le désordre sur la croissance puisque François Hollande refuse de réviser encore ce soir les chiffres de la croissance et Laurent Fabius annonce 0,2 au lieu de 0,8. C’est le désordre sur les déficits et c’est le désordre sur les impôts puisque qu’on ne sait pas si on va augmenter encore, les impôts ou si comme Mr Cahuzac l’avait promis, on ne les augmentera plus à partir de 2013. Alors on a l’impression d’un Hollande sans cap, d’un Hollande sans boussole et je dois vous avouer que soit le gouvernement nous cache ses intentions et c’est grave ; soit pire encore il est dépassé par les événements, c’est encore plus grave.

    Gauche laxiste

    http://www.dailymotion.com/video/xxmoy3_valerie-pecresse-gauche-laxiste_news#.USPO4mfWOpQ

    Nous étions à 8% de déficits, nous avons pris un cap : la réduction des déficits sans casser la croissance et la réduction des déficits sans casser la croissance, ça passait par une politique qui a préservé les investissements et qui a baissé les dépenses de fonctionnement. Préserver les investissements, baisser les dépenses de fonctionnement c’est le contraire de la politique de François Hollande qui a choisi le tout impôt. On voit revenir la gauche laxiste, celle qui augmente les impôts et qui supprime toutes les mesures d’économie du gouvernement Sarkozy.

    Déficits

    http://www.dailymotion.com/video/xxmp0q_valerie-pecresse-deficit_news#.USPPamfWOpQ

    Nous sommes en 2013 avec un budget dont nous savons qu’il n’est plus sincère puisque la perspective de croissance ne sera pas atteinte, qu’il n’est plus sincère parce que les déficits vont exploser.

    Et pourquoi les déficits vont exploser ? Tout simplement parce que toutes les vannes des dépenses sont rouvertes. Mr Hollande a supprimé le 1 sur 2 (le non remplacement d’un fonctionnaire sur 2 qui part à la retraite), la revue générale des politiques publiques, il l’a supprimée pour 2013, elle n’existe plus. Il en a recréée une pour l’instant, on n’a aucune mesure concrète. Il a supprimé toutes les mesures de l’économie sur les trains de vie de l’Etat que nous avions prise. Il a supprimé la convergence des tarifs à l’hôpital. Il a supprimé la franchise sur l’aide médicale d’Etat pour les étrangers en situation irrégulière et cette aide médicale d’Etat est en train d’exploser. Elle atteindra 1 milliard. Il a annoncé 3 milliards de mesures sur la conférence pauvreté, sur le contrat de génération qui ne sont pas financées. La dépense est en train d’exploser.

    Jean-Marc Ayrault et la réduction des déficits :

    http://www.dailymotion.com/video/xxmp22_130219-pecresse-ayrault_news#.USPQIWfWOpQ

    Michel Grossiord : « On entend le premier ministre dire qu’il met en œuvre une gestion rigoureuse des finances publiques. Ce n’est pas le ‘Père La Rigueur’ pour vous alors ? »

    Valérie Pécresse : « Mais c’est tout le contraire, et Monsieur Ayrault en plus s’approprie l’héritage de Nicolas Sarkozy. »

    Michel Grossiord : « Non, non il dénonce vos responsabilités que vous n’assumez pas. »

    Valérie Pécresse : « Monsieur Grossiord, en 2012 Monsieur Ayrault se vente d’avoir baissé les dépenses, mais en 2012 qui a fait voter les baisses de dépenses, c’est mon gouvernement, pas en partie, en totalité des baisses de dépenses. Je vous rappelle que la gauche avait voté contre, elle avait voté contre le jour de carence pour les fonctionnaires, elle avait voté contre toutes les mesures d’économie. Et aujourd’hui en 2013, toutes les vannes de la dépense sont ouvertes et du coup nous nous retrouvons avec comme seul outil de réduction des déficits, l’impôt. »

    Croissance

    http://www.dailymotion.com/video/xxmp3w_valerie-pecresse-croissance_news#.USPQf2fWOpQ

    Valérie Pécresse : « Si on prend le chiffre de 0,2%, ça veut dire, nous sommes en Février, qu’il manque 6 milliards d’euros de recettes. »

    Michel Grossiord : « Ca veut dire qu’il faut trouver 6 milliards de plus ? »

    Valérie Pécresse : « Il manque 6 milliards de recettes et les dépenses ont déjà dérapé de plus de 3 milliards d’euros. Donc on est aujourd’hui avec 10 milliards d’euros en manque dans le budget. Le budget 2013 n’est plus sincère, je l’ai dit, il doit être revu, et la perspective du retour à l’équilibre en 2017 à laquelle s’accroche Monsieur Ayrault est aujourd’hui totalement improbable. »

    Suite sur notre Tumblr : http://verbatim.publicsenat.fr/