Advertising Console

    Devoir de mémoire sur l'histoire du peuple noir !

    Reposter
    Chaîne Al Qarra TV

    par Chaîne Al Qarra TV

    77
    143 vues
    Al Qarra : Plus jamais ça ! C’est le message lancé à l’humanité par les initiateurs du projet du Mémorial de Gorée. Ce musée de l’histoire du peuple noir sera inauguré à Dakar au Sénégal en 2014. Le Mémorial de Gorée a pour mission de parler de la mémoire douloureuse du plus grand génocide africain. A l’image de la Shoa, le Mémorial de Gorée se veut un complexe culturel commémorant la mémoire de l’esclavage pour que plus jamais de tels faits indignes ne se reproduisent dans notre civilisation.

    Amadou Lamine Sall, Commissaire Général du Mémorial de Gorée
    «Le Mémorial de Gorée n’est pas un projet politique. C’est un projet culturel rêvé et voulu par les intellectuels du monde noir. Ce projet de Mémorial de Gorée date des années 80, depuis le président Abdou Diouf. Il devait être réalisé depuis bien longtemps mais il a été freiné par le président Abdoulaye Wade qui, à la place du Mémorial de Gorée défendu par toute la communauté noir, par toutes les diasporas du monde, l’ancien président de la République a donc préféré le monument de la renaissance africaine à ce projet-là. Aujourd’hui, avec le président Macky Sall nous avons pu trouver les financements nécessaires à sa réalisation. Ce monument, ce complexe culturel va voir le jour et sera inauguré en 2014. Après près de 20 ans d’attente, ce qui est énorme dans la vie d’un homme, nous allons pouvoir, je l’espère, réaliser ce projet avec un jeune président de la République qui n’appartient pas à cette génération d’hommes qui ont connu la colonisation».

    Le mémorial de Gorée est un moment tourné vers l’avenir, vers le pardon car, «Il faut pardonner mais il ne faut jamais oublier !» disait Nelson Mandela. Au plan architectural ce complexe culturel est symbolisé par un navire en partance, construit en face de l’océan. Le Mémorial va aussi abriter le second embarcadère de Gorée et devra contribuer fortement à la sauvegarde et au développement de l’île de Gorée.

    Amadou Lamine Sall, Commissaire Général du Mémorial de Gorée
    «L’île de Gorée est en péril. L’île de Gorée est menacée par la montée des océans. L’Unesco comme le Sénégal n’ont pas les moyens financiers nécessaires de sauver cette île. Alors, le projet du Mémorial de Gorée va rapporter chaque année autour de 2 milliards à 3 milliards de francs CFA et cet argent va principalement servir à la sauvegarde et au développement de l’île de Gorée. Donc, il y a un cordon ombilicale très fort entre le projet du Mémorial de Gorée et l’île de Gorée».

    La réalisation de cet édifice coûtera près de 10 milliard de francs CFA apporté par la «Société Suisse Invest Capital Group» basée à Zurich. Les travaux devraient démarrés incessamment pour une durée de 24 mois. L’architecture est l’œuvre d’une femme Tchèque, Aléna Mocovà, sur une idée d’El Hadji Omar Bach.

    Par Ousmane Noël MBAYE