Spanghero conteste les accusations de fraude

LCP
1,5K
365 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à

C’est une tromperie économique à l’échelle européenne. Le scandale de la viande de cheval fait toujours la une de l’actualité vendredi. Sur le banc des accusés : le fournisseur Spanghero.



L’entreprise française encourt une amende de 180 000 euros, mais conteste les accusations de fraude.



De son côté, le gouvernement promet de renforcer la traçabilité de la viande.



Les explications de Jérémie Hartmann

0 commentaire