Advertising Console

    Le "sacrifice" de Carlos Ghosn ne convainc pas

    Reposter
    CNEWS

    par CNEWS

    2,9K
    136 vues
    Le grand patron de Renault a déclaré être prêt à renoncer à une partie de son salaire si un terrain d'entente était trouvé avec les syndicats sur l'accord de compétitivité. Un geste que ces derniers, tout comme le ministre Arnaud Montebourg, ne trouvent pas suffisant du tout.