La vision partagée : Un exemple réussi au Parc National de la Guadeloupe (Version Intégrale)

815 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
La loi de 2006 et le décret du 3 juin 2009 ont donné à la politique des parcs nationaux français un nouvel élan au service de la préservation de l'environnement et du développement durable. Le Parc National de la Guadeloupe a choisit de profiter de cette réforme pour donner une ambition nouvelle au parc national en modifiant fortement sa configuration. Cela s’est traduit par une augmentation de l’espace de compétence du Parc de 600 %, par un élargissement du champ d’intervention à de nouvelles thématiques d’action et par de nouvelles missions, notamment en terme de développement durable. Le fonctionnement et la composition des instances de l’établissement public et donc sa gouvernance ont également été impactés.
Ces évolutions ont eu des conséquences sur l’organisation de l’établissement : les effectifs ont été renforcés ; de nouvelles compétences ont été intégrées à la structure ; la répartition des tâches et les relations entre le siège et les différents secteurs ont évolué.
Ces modifications importantes pour l’équipe ont motivé le lancement d’une démarche de vision partagée, engagée sur l’ensemble de l’année 2011 accompagnée par l'IFORE. L’objectif était, en associant largement tout le personnel de l’établissement, de redéfinir la raison d’être, l’ambition et les valeurs de l’établissement pour les vingt prochaines années, mais aussi de reconstruire une culture commune, partagée avec les nouveaux agents et enfin de définir des priorités stratégiques accompagnées d'actions concrètes.
Après une année de séminaires, d'entretiens individuels et de groupes de travail, la démarche s'est achevée ; elle se concrétise dans la définition d'une vision affirmant une ambition forte pour le Parc National de Guadeloupe : être la référence caribéenne du développement durable et de l’implication écocitoyenne.

Les commentaires sont désactivés pour cette vidéo.