Afrique du sud, un jeune chanteur devenu grand

Découvrir le nouveau player
Chaîne Al Qarra TV
71
133 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
Al Qarra ­- L'histoire du chanteur sud-africain Vicus Visser commence par un clip vidéo posté sur internet il y a dix ans alors qu’il n’était encore qu’un petit garçon. C’est une décennie plus tard qu’un chanteur sud-africain se lance à la recherche de ce petit garçon qui a fait le buzz en lançant une annonce dans le journal. Les choses vont vite s’enchaîner pour le jeune prodige de Rythm And Blues puisqu’il est repéré par un label. C’est de cette façon que Vicus se retrouve aujourd’hui projeté sur la scène du célèbre centre Kennedy pour les arts à Washington pour un concert en hommage à Nelson Mandela et Martin Luther King.

VICUS VISSER, CHANTEUR SUD AFRICAIN : "Je ne savais pas du tout au début que les gens me cherchaient, vous savez, jusqu'à que j'entende que les gens du Cap Ouest me cherchaient lorsque j'étais à Freestate vous savez. Alors de savoir que des gens me voulaient c'était un peu, wahou qu'est ce qui m'arrive, c'était une réelle surprise. Vous savez, des grands noms des programmes d’Ellen Show, d'Oprah Show, ou des gens de MTV, m'ont proposé de venir, et ensuite ces gens du showbiz voulaient me rencontrer pour me faire signer des contrats, des trucs comme ça. Ca faisait beaucoup, j'étais submergé, mais j'ai bien aimé"

Vicus Visser a fini ses études et habite désormais dans la capitale économique de l'Afrique du Sud, Johannesburg. Il y enregistre actuellement un album et répète pour son concert américain.

"C'est très émouvant d'être ici et de représenter deux icônes telles que Martin Luther King et Nelson Mandela, c'est un peu comme porter la fierté de la nation sur ses épaules et j'espère qu'ils seront fiers de moi."

Ce concert hommage à deux grandes figures de la défense de la cause noir est le premier pour Vicus Visser. Une chance qui lui a été donnée par l’ambassade sud-africaine aux Etats-Unis qui lui a demandé de représenter son pays. Ce concert sera surement le premier d’une longue série pour ce jeune talent venu d’Afrique.

Par Wissal Ayadi

0 commentaire