Advertising Console

    Le Nigéria bien placé dans la course à l’e-commerce

    Reposter
    Chaîne Al Qarra TV

    par Chaîne Al Qarra TV

    77
    23 vues
    Al Qarra - Chaussures, voyages, dvd... le shopping au Nigéria se fait de plus en plus... devant un écran. Le e-commerce prend de l’ampleur dans le pays grâce à des sociétés comme Joumia qui est née voilà un an à peine. De 3 salariés, la société recrute désormais plus de 150 personnes.

    TUNDE KEHINDE, CO-FONDATEUR JUMIA : "Les gens découvrent les sites comme s’ils marchaient dans un magasin physique sauf qu’ ils obtiennent leurs achats par ordinateurs, ou via leurs téléphones mobiles avant qu’ils leur soient livrés."

    Avec ses 160 millions d’habitants le pays pourrait bien devenir LE pays du e commerce. Considéré comme le plus grand marché d’Afrique, le potentiel est d’autant plus grand que 60 millions de nigérians ne disposent pas encore de téléphone et 100 millions d’internet. Certains experts estiment que la croissance pourrait s'élever à 300 % dans les 5 prochaines années.

    L’ancien basketteur de NBA Obinna Ekezie a bien pris conscience de ce potentiel. Il a créé la première agence de voyage en ligne qu’il a baptisée Wakanow. Un site qui selon lui permettrait de booker son vol en moins de 5 minutes.

    Obinna Ekezie, DIRECTEUR GÉNÉRAL, WAKANOW : "Nous sommes en mesure de livrer ce que nous considérons comme un produit de classe mondiale. Le site est aussi bon que n'importe quel autre site Web que vous trouverez aux Etats-Unis en Europe ou en Asie."

    Pourtant de nombreux défis restent à relever pour que le pays le plus peuplé d’Afrique soit aussi celui du e-commerce. A commencer par certaines barrières culturelles. C’est ce que nous explique ce directeur d’une société de marketing en ligne.

    ABASIAMA IDARESIT, directeur général : "La plupart du temps, lorsque nous vendons, ou lorsque nous tentons de le faire, nous dépensons environ 70 à 80% de notre temps à essayer d'expliquer comment la technologie fonctionne. Ils ne restent plus que 20 à 30% restants pour la vente à proprement dit"

    Autre facteur à ne pas négliger: la mise en place d’infrastructures adaptées et un cadre réglementaire. Autant d’atouts nécessaires pour que le Nigéria puisse entrer dans la course à l’e-commerce. L’Egypte, l’Afrique du Sud et le Kenya en sont les autres challengers.