Advertising Console

    Histoire - Les collaborateurs des nazis : Léon Degrelle, du rexisme au nazisme

    Reposter
    AngelEvil Quebec

    par AngelEvil Quebec

    1,4K
    4 145 vues
    Si Léon Degrelle, écrivain, journaliste et directeur de presse belge avait vécu à une autre époque, il aurait pu être un héros, un homme de courage, sans ego apparent, beau et charismatique… Il avait toute l’étoffe d’un leader. Cependant, il était aussi un partisan d’Hitler et finit par trahir sa foi, son pays et son peuple.

    Léon Joseph Marie Ignace Degrelle (15 juin 1906 à Bouillon, Belgique – 31 mars 1994 à Málaga, Espagne) était un écrivain, journaliste et directeur de presse au sein de la mouvance catholique belge. Il entama ensuite une carrière politique, en fondant le mouvement Rex, au départ parti nationaliste proche des milieux catholiques, qui devint rapidement un parti fasciste, puis durant la Seconde Guerre mondiale, se rapprocha du national-socialisme, pour finir dans la collaboration avec l’occupant allemand. Combattant sur le front de l’Est avec la 28e division SS Wallonie, il termina la guerre en tant que SS-Obersturmbannführer et Volksführer der Wallonen. Exilé en Espagne en 1945 et naturalisé en 1954, il y vécut près de cinquante années en construisant sa propre légende et s’érigeant comme un ardent défenseur du nazisme et des thèses négationnistes. Il s’imposa comme une référence de l’extrême droite.