Mali les réfugiés attendent de rentrer

Chaîne Al Qarra TV
71
33 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
Al Qarra - De nombreuses familles ont trouvé refuge ici, dans le camp de Sévaré, au centre du Mali. Beaucoup sont arrivées il y a quelques semaines, fuyant les combats entre djihadistes et forces armées malienne et française.

Au total, près de 500 personnes se sont installées dans ce camp. Toutes espèrent bientôt reprendre la route, pour retrouver fermes et maisons laissées à l’abandon.

«Nous avons fui la guerre et l'occupation des islamistes pour trouver la paix ici, mais la vie de personne déplacée est difficile. Nous n’avons pas toujours assez de nourriture pour manger. Nous devons souvent aller dans les champs pour ramasser les restes de riz laissés après la récolte. Nous remercions nos voisins et amis qui viennent souvent nous aider »

La plupart des réfugiés viennent de Gao et Tombouctou, les anciens fiefs des djihadistes. Selon la Commission européenne des droits de l’homme, quelque 370 000 maliens ont fui depuis le début de la crise. Parmi eux : 150 000 réfugiés internes.

Aux problèmes de nourriture dans les camps, s’ajoute le manque d'eau et la situation sanitaire parfois désastreuse.

« Depuis que nous sommes arrivés ici, nos enfants ont eu des problèmes de santé. Nous avons cueilli des herbes médicinales pour les soigner. Nos enfants n'ont pas assez à manger et manquent de vêtements ».

Alors que les principales villes du Nord malien ont été récupérées par les forces malienne et française, dimanche, le Mujao, mouvement pour l’unicité et le djihad en Afrique de l’ouest, a lancé une nouvelle attaque surprise au cœur de Gao.

Les combats se poursuivaient lundi à l’intérieur et aux alentours de la cité. Le ministre français des Affaires étrangères Laurent Fabius a admis que la ville n’était pas totalement sécurisée.

Les réfugiés devront encore attendre avant de reprendre la route.

Par Camille Dubruelh

0 commentaire