1933 Commission Pecora contre les banksters

Darwin_Kayser
772
97 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
  • Playlists
La crise boursière d'oct 1929 a provoqué nombre de paniques chez les déposants craignant que la banque de dépôt où ils avaient leur compte ait essuyé de lourdes pertes spéculatives sur le marché des actions
L'industrie bancaire étant alors très morcelée, ces paniques et les retraits massifs qui en découlaient ont causé des milliers de faillites bancaires en chaîne

Schématiquement, deux grandes options s'offraient alors au législateur :

* forcer une concentration des banques en quelques grands groupes solides et diversifiés;
* ou au contraire, organiser la protection de l'industrie bancaire en l'état, en la laissant morcelée.

En 1933, un jeune procureur, conseiller auprès de la Commission des Affaires monétaires et Finances du Sénat américain, Ferdinand Pecora, conduit devant ladite Commission des auditions très violentes et spectaculaires de dirigeants de banques sur leur rôle détestable dans le krach.
Il fait enfin basculer l'opinion en faveur d'une limitation du rôle des banques.

Le fait que les hommes tirent peu de profit des leçons de l'Histoire... c'est la leçon la plus importante que l'histoire nous enseigne..."

La Vérité n'est pas pour tous les Hommes, mais que pour ceux qui la cherchent.
Parvenir à la vérité doit primer sur toutes les autres considérations.

"Il faut prévenir les hommes qu'ils sont en danger de mort... la science devient criminelle."
"Le monde est dangereux non pas à cause de ceux qui font le mal, mais à cause de ceux qui regardent et laissent faire”
Albert Einstein (1879-1955)

"Pour obtenir le contrôle total, deux ingrédients sont essentiels : une banque centrale, et un impôt progressif, pour que les gens ne s'en rendent pas compte."

0 commentaire