Advertising Console

    VESOUL : SUR LES ROUTES D'ASIE

    Repost
    PRESSE VESOUL

    par PRESSE VESOUL

    69
    35 vues
    Il n’y a pas eu meilleur chantre de la 19e édition des Cinémas d’Asie, mardi 5 février lors de la soirée d'ouverture qu'Elodie Henry, élève au lycée Belin à Vesoul et présidente du jury lycéen créé en 2007 dans le cadre du projet “Lycée Edouard Belin : du FICA de Vesoul au Festival des Cannes” . A ses côtés, Martine et Jean-Marc Thérouanne, respectivement directrice et délégué général du festival, ont présenté les membres des jurys aux spectateurs venu nombreux. Cette année, le jury international est composé de personnes originaires des pays représentés dans les huit sections, l’Arménie, Hong Kong, l’Inde, l’Indonésie... Ce “festival de recherche et de défense du patrimoine cinématographique et festival de l’amitié” va guider le public pendant une semaine, jusqu’à la soirée de clôture au théâtre Edwige Feuillère, mardi 12 février, avec l’annonce du palmarès. Garin Nugroho, réalisateur indonésien dont les talents sont appréciés au théâtre, en peinture, dans les domaines de la danse et de la photographie, est le président du jury international. Martine Thérouanne a partagé avec lui sa passion pour le cinéma asiatique en novembre dernier, à Hanoï, au Vitenam. Avec son époux, elle lui a remis un Cyclo d’or d’honneur. En 2012, le FICA a attiré près de 30.000 spectateurs, plaçant ainsi cet évènement vésulien “à la première place des rendez-vous du cinéma d’auteur asiatique d’Europe”. Pour ses 19 ans, le festival propose 90 films dont “un maximum de films inédits ou rares”. Parmi eux, “Sinema indonesia, un cinéma à suspens”, film documentaire de Bastian Meiresonne projeté en première mondiale. Avant la projection du tout premier film, “Une vie simple” d’Ann Hui, chaque invité a souhaité “un bon festival” aux spectateurs, dans sa langue maternelle. Jusqu’au mardi 12 février, au cinéma Majestic Espaces des Lumières et au théâtre Edwige Feuillère à Vesoul. Site : www.cinemas-asie.com
    Séverine GARCHERY pour La Presse de Vesoul
    www.lapressedevesoul.com