PREUVES PAR 3, Invité : Gérard Collomb

Public Sénat

par Public Sénat

2K
574 vues
Gérard Collomb, sénateur-Maire PS de Lyon
était l’invité de “Preuves Par 3” Mardi 5 février à 18h (Rediff 22h45)
Une émission animée par Michel Grossiord, avec Perrine Tarneaud et la rédaction de l’AFP Suzette Bloch

Gérard Collomb concernant le non cumul des mandats :

Suzette Bloch : « Seriez-vous prêt à voter ce projet de loi (contre le cumul des mandats)? »

Gérard Collomb : « Si on me dit que c’est essentiel pour l’avenir de la France, qu’on me le dise dans un vrai débat. Moi je veux bien que vous m’invitiez avec Jean-Pierre Sueur dans une émission et puis qu’on débâte sur ce sujet, comment il faut organiser la France, les territoires, la représentation des territoires par rapport au pouvoir jacobin. Vous vous rendez compte le pouvoir jacobin en France, cela fait des siècles et des siècles que la décentralisation on peine à la faire et au moment où on la fait, on va dire, aller, rentrez dans les provinces et on n’entend plus parler de vous. »

Gérard Collomb concernant le mariage pour tous :

Gérad Collomb : « Au départ j’étais de ceux qui pensaient que ce que l’on avait fait avec le PACS était suffisant. Un certain nombre d’amis m’ont convaincus pour le mariage. Mais par contre sur la PMA, la gestation pour autrui, je pense qu’il y a des bornes qu’il faut marquer. »

Michel Grossiord : « Comment vous situez-vous personnellement ? Vous êtes pour le mariage gay, point final on s’arrête là ? »

Gérard Collomb : « Je suis contre la PMA et la GPA, on s’arrête là pour moi. Je crois que ça permettrait justement de désamorcer un certain nombre de critiques de gens qui disent, mais ce n’est qu’un premier pas, demain on ira plus loin. Par exemple la critique que fait Sylviane Agacinski sur la gestation pour autrui en disant attention de ne pas faire en sorte que demain il y ait un nouvel esclavage féminin qui naisse au sein de notre pays. C’est une critique qu’il faut entendre et qui à mon avis a beaucoup de poids. »